Converti à l’islam, un jeune élu FN sanctionné par son parti pour prosélytisme religieux

Converti à l’islam, un jeune élu FN sanctionné par son parti pour prosélytisme religieux
Politique

FRONT NATIONAL – Maxence Buttey, un conseiller municipal FN de Noisy-le-Grand qui vient de se convertir à l’islam, a été suspendu des instances départementales de son parti pour prosélytisme.

Pas question de faire du prosélytisme religieux au FN, surtout quand il s’agit d’islam. Maxence Buttey, un conseiller municipal frontiste de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), pourra méditer la leçon. Ce jeune élu de 22 ans récemment converti à l’islam a été en effet suspendu du bureau départemental de son parti, révèle samedi Le Parisien.

Les cadres locaux du parti ne digèrent pas l’envoi par Maxence Buttey d’une vidéo vantant "l’aspect visionnaire du Coran" au bureau départemental du FN. "La religion est un choix privé, que je respecte mais qui ne doit pas entrer dans la sphère de nos activités politiques. La vidéo prosélyte envoyée par Maxence est inacceptable", déclare ainsi Jordan Bardella le secrétaire du parti, qui l’a suspendu de ses responsabilités.

"Comme l’islam, le FN défend le plus faible"

Maxence Buttey a décidé de se convertir à l’islam en juillet dernier après avoir longuement discuté avec l’imam de sa commune. Au cours de la campagne municipale, il avait par ailleurs rencontré la communauté musulmane à plusieurs reprises.

Un choix d’ordre privé logique selon ce jeune élu au parcours atypique. Pour Maxence Buttey, le FN et l’islam présentent en effet de nombreuses similitudes. "Les deux sont diabolisés et très éloignés de l'image que les médias en donnent. Comme l'islam, le FN défend le plus faible", affirme-t-il au Parisien. Le cas de Maxence Buttey sera examiné dans les prochains jours par les instances nationales du FN. Le jeune conseiller municipal pourrait être suspendu du parti, voire exclu.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent