Coronavirus : Emmanuel Macron s'adressera aux Français jeudi à 20h

Coronavirus : Emmanuel Macron s'adressera aux Français jeudi à 20h

PRISE DE PAROLE - Ce sera la première allocution du chef de l'Etat depuis le début de l'épidémie de coronavirus. Emmanuel Macron fera jeudi 12 mars une déclaration télévisée depuis l'Elysée, a-t-on appris ce mercredi.

Emmanuel Macron a décidé de s'adresser directement aux Français pour leur parler du nouveau coronavirus qui se répand en France. "Un besoin de les rassurer", a fait valoir la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye à l'issue du Conseil des ministres, mercredi 11 mars, alors que le dernier bilan officiel fait état de 33 décès sur les 1784 cas confirmés.

La première allocution solennelle du chef de l'Etat depuis le début de cette crise aura donc lieu jeudi 12 mars à 20h. "Il est important d'avoir la parole du Président dans une crise sanitaire inédite pour notre pays et aux conséquences économiques inédites qui nous rappellent celles de la crise financière de 2008", a encore indiqué Sibeth Ndiaye.

Selon les informations recueillies par LCI, il s'agirait d'une allocution relativement courte, 10 à 15 minutes, où le chef de l'Etat fera le bilan des dernières mesures prises et tâchera d'informer sur les prochaines étapes de la crise sanitaire.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?
Pour les mesures à prendre en stade 3, elles sont encore en cours de réflexion (...). Elles ne seront pas standard sur l'ensemble du territoire.- Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement

Depuis deux semaines, le chef de l'Etat s'est exprimé à de nombreuses reprises sur le nouveau coronavirus à l'occasion de plusieurs déplacements, dont ce mardi, à l'occasion d'une visite à un centre d'appels du Samu à Paris. "Nous ne sommes qu'au début" de l'épidémie, "il faut être clair, lucide", avait-il alors averti.

Mais, à trois jours du premier tour des élections municipales, dimanche 15 mars, et sur fond de craintes d'une baisse de la participation, il faut tenter de calmer les esprits, notamment avant le déclenchement probable du stade 3. A ce sujet, la porte-parole du gouvernement a encore une fois martelé ce mercredi matin que cette décision dépendra de critères établis par les scientifiques, en particulier du niveau de circulation du virus dans le pays. La déclaration présidentielle ne devrait pas contenir de surprise à ce sujet et, au contraire, rassurer les citoyens qui envisageraient l'abstention par crainte pour leur santé.

"Pour les mesures à prendre en stade 3, elles sont encore en cours de réflexion, compte tenu de l'état d'avancée des réflexions scientifiques", a-t-elle ajouté, précisant qu'elles ne seront pas "standard" sur l'ensemble du territoire, "visant par exemple à une fermeture systématique". "Ce n'est pas ce que nous envisageons, en tout cas à ce stade. Notre objectif n'est pas de mettre le pays à l'arrêt", a-t-elle insisté.

Lire aussi

Aucun membre de l'Elysée testé positif

Par ailleurs, l'Elysée a indiqué qu'aucun membre du personnel de la présidence n'avait été testé positif au coronavirus. La présidence a également insisté sur "le respect absolu du principe du respect du secret médical" pour les personnes travaillant au palais. 

Les mesures de protection contre la contagion ont également été renforcées à l'Elysée depuis mardi, en particulier autour du président. Le conseil des ministres s'est ainsi tenu dans le salon Murat, une pièce plus vaste que celle habituellement utilisée le mercredi, et les membres du gouvernement étaient "à une distance très raisonnable les uns des autres" par précaution.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination en ville : on vous explique la colère de médecins généralistes contre la DGS

Les Américains vaccinés peuvent se réunir sans masque : la mise au point du Dr Gérald Kierzek

EN DIRECT - Covid-19 : l'académie de médecine favorable à la vaccination obligatoire des soignants

"C’est trop tard pour les nominations aux Oscars ?" : les tabloïds étrillent Meghan et Harry

Zanzibar : cette destination paradisiaque où les restrictions sanitaires n'existent pas

Lire et commenter