Covid-19 : 71% des Français favorables à un report des élections régionales et départementales

Les élections régionales de 2015 en France (illustration).

SONDAGE - Pour des raisons sanitaires, plus de 7 Français sur 10 seraient en faveur d'un report des élections régionales et départementales des 13 et 20 juins prochains, selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting.

Les élections régionales et départementales auront-elles lieu ? Sept Français sur 10 "approuveraient" un report des scrutins des 13 et 20 juin prochains pour des raisons sanitaires, selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting pour franceinfo et Le Figaro, alors qu'une majorité d'élus s'est prononcée contre cette possibilité. À noter que ce sentiment est beaucoup moins partagé chez les sympathisants du RN dont 56% approuveraient un report contre 43% qui sont contre. L'avis du Conseil scientifique sur le sujet est attendu dimanche 28 mars. Le gouvernement a déjà annoncé qu'il suivrait sa recommandation.

Si les régionales n'étaient pas reportées, les Français "ne bouderaient pas les urnes". Ils seraient plus nombreux à participer qu'en 2015, avec 44% d'électeurs certains d'aller voter et 31% qui comptent probablement y participer. Ce qui situerait la participation effective à 59%, selon l'analyse de l'institut de sondage. Soit neuf points de plus qu'en 2015. Seuls 51% des sondés (contre 47%) soutiennent la fronde des élus contre un éventuel report des élections. Les Français ne pensent pas (à 69%) qu'un report du scrutin "pénaliserait" les concurrents d'Emmanuel Macron dans la course à la présidentielle. 

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Par ailleurs, 54% des sondés estiment que briguer la présidence de la République lorsqu'on vient d'être élu à la tête d'une région est "une mauvaise chose", à l'instar du président des Hauts-de-France Xavier Bertrand, candidat pour 2022. Toutefois, une majorité des habitants des Hauts-de-France (64%) et des sympathisants Les Républicains au niveau national (58%) jugent, à la différence des autres Français, qu'il est "légitime" pour un président de région nouvellement élu de briguer l'Élysée.

Cet avis n'est pas partagé en Île-de-France où, au contraire, 59% des sondés pensent qu'une présidente de région ne doit pas se présenter à la présidentielle. L'actuelle élue, Valérie Pécresse, est citée comme candidate potentielle pour 2022.

En vidéo

Xavier Bertrand saute la primaire, les Républicains réagissent

L'enquête Odoxa-Backbone Consulting pour franceinfo et Le Figaro a été réalisée auprès d'un échantillon de 1005 Français de plus de 18 ans représentatif de la population interrogés par internet les 24 et 25 mars, selon la méthode des quotas.

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Aphatie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Anne Sila remporte "The Voice All Stars"

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

"The Voice" : en larmes, Jenifer annonce qu'on ne la reverra "probablement" plus dans l'émission

"The Voice All Stars" : qui a le plus de chances de remporter la finale ?

VIDÉOS - "The Voice All Stars" : la route d'Anne Sila vers la victoire, prestation après prestation

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.