Déconfinement : impossible "sans tests massifs et masques à disposition", estime Marine Le Pen

Déconfinement : impossible "sans tests massifs et masques à disposition", estime Marine Le Pen
Politique

INTERVIEW - Interrogée ce dimanche sur LCI quant à une date éventuelle de déconfinement, Marine Le Pen a affirmé que "cela ne pourra être possible que s'il y a des tests massifs et des masques à disposition des Français".

Alors qu'Emmanuel Macron continue ses consultations en vue de son allocution lundi soir, le chef de l'Etat envisagerait une prolongation du confinement jusqu'au moins après le 10 mai, selon plusieurs sources dans son entourage, interrogées ce dimanche. Envisager une date de déconfinement, aussi lointaine soit-elle, est-ce bien raisonnable ? La question a été posée à Marine Le Pen, lors de l'émission En Toute Franchise ce dimanche sur LCI, et cette dernière n'a pas mâché ses mots. "Je ne peux pas avoir d'avis sur une date si le gouvernement, et si Emmanuel Macron ne nous dit pas où ils en sont des tests et des masques ?", a-t-elle lancé.

Car pour la présidente du Rassemblement national, "il ne peut pas y avoir de déconfinement, qu'il soit économique ou qu'il touche la population, s'il n'y a pas encore une fois de tests massifs et des masques à disposition des Français". 

"On sait que les niveaux d'auto-immunisation semblent en l'état décevants, donc il faut tester", répète-t-elle à l'envi. Ainsi, "il faut profiter du confinement pour tester tous ceux qui aujourd'hui travaillent. On a vu par exemple, qu'un pilote parti chercher des masques s'est retrouvé coincé en Chine parce qu'il était positif au coronavirus", a-t-elle indiqué.

"Il faut être offensif"

Marine Le Pen veut par ailleurs que le gouvernement arrête d'être sur la défensive dans la gestion de cette crise sanitaire. "Ce que je ne souhaite pas c'est que le sacrifice qui est fait par les Français soit inutile donc il faut arrêter le défensif", a-t-elle affirmé. 

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

"Il faut être offensif pour commencer à désinfecter l'ensemble des transports, et des espaces publics. Il faut qu'on soit autosuffisant pour généraliser les masques au moment du déconfinement, il faut que des tests massifs soient mis en oeuvre, il faut aussi avoir maintenant une réflexion sur les traitements : est-ce qu'on en a un oui ou non, et est-ce qu'on teste un traitement dès le début des symptômes ?", a-t-elle demandé.

Marine Le Pen a également estimé "raisonnable que les enfants ne rentrent pas à l'école avant le mois de septembre", comme cela pourrait être envisagé, les conditions n'étant selon elle pas réunies.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent