Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

Assouplissement du confinement : quelles sont les prochaines étapes ?

CALENDRIER - Le déconfinement n'est pas à l'ordre du jour. Mais l'assouplissement du confinement, lui, se fera en trois étapes, la dernière au début de l'année 2021.

Attention, assouplissement du confinement ne signifie pas déconfinement, répète en boucle le gouvernement avant l'allocution d'Emmanuel Macron mardi prochain. Mais le président de la République s'apprête bien à annoncer une adaptation des règles du confinement. Et selon le porte-parole du gouvernement, il se fera en trois étapes.

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Autour du 1 er décembre, avant les congés et en janvier 2021

"Les assouplissements se feront en trois étapes au regard de l’évolution sanitaire et des risques liés à certaines activités : d’abord autour du 1er décembre, puis avant les congés de fin d’année, puis à partir de janvier 2021", explique Gabriel Attal dans le Journal du dimanche. Il ajoute que "l'enjeu" est de "faire évoluer les conditions du confinement à mesure que la situation sanitaire s'améliore, tout en assumant une maîtrise pour éviter que l'épidémie reparte".

Lire aussi

Ainsi, autour du 1er décembre l'assouplissement devrait concerner l'ouverture des commerces non-essentiels. A l'annonce du confinement à la fin du mois d'octobre, le gouvernement s'était engagé à réétudier leur situation, et avait laissé entrevoir la possibilité de leur permettre d'ouvrir au début du mois de décembre avec un protocole sanitaire renforcé. "Nous nous étions engagés à leur permettre de rouvrir autour du 1er décembre si l'amélioration de la situation sanitaire se confirmait, ce qui semble être le cas", confirme Gabriel Attal. Les théâtres et offices religieux pourraient également accueillir de nouveau du public. Le sport collectif en pratique associative pour les plus jeunes pourrait, lui, à nouveau être autorisé début décembre.

Et qu'en sera-t-il de la deuxième étape ? Si l'épidémie continue de refluer, une des hypothèses pourrait être de supprimer l'attestation de déplacement pour les vacances de Noël. Mais dans ce cas, il n'est pas exclu que des mesures de restrictions soient maintenues comme un couvre-feu ainsi que la consigne d'une jauge à 6 personnes pour les fêtes.  

L'isolement des cas contacts et positifs plus coercitif ?

La troisième étape - en janvier 2021 - sera-t-elle celle de la réouverture des bars et restaurants ? A ce stade aucune date n'est encore fixée. Tout dépendra de l'évolution de l'épidémie dans les prochaines semaines. 

Enfin, Gabriel Attal laisse également entendre que le gouvernement pourrait prendre des mesures coercitives pour isoler les cas contacts et des cas positifs. "Pour l'avenir, il y a clairement l'enjeu d'un isolement plus effectif des cas positifs et des cas contacts. Faut-il le rendre obligatoire, avec contrôles et sanctions ? (...) A titre personnel, je trouve la piste intéressante."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euromillions : 100 joueurs vont devenir millionnaires ce vendredi

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour propose une amende pour le port de signes religieux dans l'espace public

Traitement anti-Covid : la pilule Paxlovid de Pfizer autorisée par la Haute Autorité de santé

États-Unis : un homme retrouvé mort entouré de plus d'une centaine de serpents

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.