En cas de reconfinement, Blanquer aspire à garder les écoles ouvertes

En cas de reconfinement, Blanquer aspire à garder les écoles ouvertes

ÉDUCATION - Confronté à l'hypothèse d'un reconfinement, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé préférer une formule, semblable à celle de novembre, avec des écoles ouvertes. Il n'a toutefois pas exclu une fermeture des établissements, en cas d'aggravation de la situation sanitaire.

Sauver l'école à tout prix. Face à la persistance de l'épidémie et à la menace d'une accélération fulgurante des contaminations due aux "variants", de nouvelles restrictions pourraient être annoncées dans les prochains jours. L'hypothèse d'un troisième confinement a été confirmée dans Le Parisien par le ministre de la Santé Olivier Véran, qui "attend d'abord d'être fixé sur les effets du couvre-feu (...) la semaine prochaine" pour prendre "des mesures supplémentaires". S'il devait y avoir un reconfinement, les écoles ne devraient toutefois pas fermer leurs portes, comme cela fut le cas en mars dernier. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie

"Tout notre travail consiste à éviter cette hypothèse, même si elle reste concevable en cas de nécessité absolue. L'école reste essentielle pour nos enfants", déclare ce dimanche 24 janvier au Journal du Dimanche le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. Il indique privilégier le scénario d'une ouverture continue des établissements scolaires. "Je préfère les modalités qui ont prévalu en novembre, avec les établissements ouverts, d'autant que nous constatons a posteriori que notre stratégie a fonctionné" poursuit-il. "Tous les scénarios existent naturellement, mais nous partageons cette priorité éducative." Et ce, malgré une hausse des contaminations en milieu scolaire. 

La situation permet la continuité scolaire- Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale

En une semaine, près de trois fois plus d'établissements (64 sur un total de 61.500) et de classes (371 sur 528.400) ont fermé. Dans le détail, le nombre de cas confirmés a augmenté sur la même période de près de 30% chez les élèves (10.003 contre 7782, sur un total de 12,4 millions) et de 40% chez les personnels (1.586 contre 1136 sur un total de 1,16 million), selon les chiffres communiqués vendredi 22 janvier par le ministère.

Lire aussi

Pas de quoi alerter Jean-Michel Blanquer. "La courbe est comparable à celle d'après les vacances de la Toussaint : on est passé de 600 cas déclarés par jour à un plateau atteignant environ 2000-2500 cas quotidiens. Sur plusieurs milliers de tests réalisés au sein de l'Éducation nationale, nous avons aujourd'hui le même taux de positivité qu'en décembre", affirme-t-il, se voulant rassurer sur l'impact du Covid à l'école. "La situation permet donc la continuité scolaire, mais nous sommes vigilants", ajoute-t-il.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 cas ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

Face au risque d'un confinement national, "il y a encore de l'espoir", estime Jérôme Salomon

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter