Coronavirus : vers un report des élections régionales ?

Coronavirus : vers un report des élections régionales ?
Politique

POLITIQUE - Devant la dégradation de la situation sanitaire en France, le gouvernement envisage un report des élections régionales prévues en mars 2021. Une commission, associant toutes les forces politiques, va être mise en place pour étudier cette possibilité.

"On a décidé de mettre en place une commission qui va associer l'ensemble des forces politiques, avec un éclairage sanitaire, pour regarder quand est-ce qu'on peut tenir ces élections". Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé ce jeudi que la possibilité de reporter les élections régionales était envisagée. Une commission, instaurée à la "demande du président de la République", sera donc chargée de trancher cette épieuse question avant que "la campagne officielle ne commence" (fin d'année 2020, début 2021). 

Gabriel Attal a précisé que le gouvernement se montrerait "extrêmement vigilant à ce que l'organisation des élections et de la campagnes se fasse dans des conditions sanitaires exemplaires". "Evidemment, il faut un éclairage sanitaire, il faut qu'il y ait une forme de consensus politique", martèle t-il, évoquant l'exemple des dernières élections municipales. 

Lire aussi

Parallèlement à l'annonce de cette consultation politique, plusieurs élus ont déjà fait part de leur scepticisme. La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse (ex-LR), a mis en garde : "La démocratie, elle ne doit se manipuler, se toucher, qu'avec d'infinies précautions". Même son de cloche du côté de Renaud Muselier qui estime qu'il  "ne faut pas toucher en permanence aux dates électorales, c'est jamais bon". "Je pense qu'il faut les laisser en mars", insiste t-il. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Le débat s'annonce en tout cas animé. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attentat de Conflans : "L'islam radical s'est infiltré au cœur même de notre société de tolérance et de liberté"

EN DIRECT - Covid-19 en Ile-de-France : en réanimation, "les chiffres montent très vite, trop vite"

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent