Coronavirus : gants chirurgicaux, gel, stylos... des mesures exceptionnelles pour voter aux municipales

Coronavirus : gants chirurgicaux, gel, stylos... des mesures exceptionnelles pour voter aux municipales
Politique

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

ORGANISATION - Face à la propagation du coronavirus en France, les municipalités s'organisent pour sécuriser les élections des dimanches 15 et 22 mars. Des gants chirurgicaux et du gel hydroalcoolique seront notamment mis à la disposition des électeurs dans chaque bureau de vote.

Gants chirurgicaux, machines désinfectées après chaque vote, davantage de stylos d'émargement... À moins d'une semaine du premier tour, plusieurs mesures "exceptionnelles" vont être mises en place pour assurer la bonne tenue du scrutin municipal. À Mulhouse, devenu l'un des plus importants foyer du coronavirus en France, la municipalité a présenté dimanche 8 mars "un certain nombre de dispositions à la fois de prévention et d'hygiène exceptionnelles pour la bonne tenue des bureaux de vote", a indiqué la maire LR de Mulhouse, Michèle Lutz. Ces mesures seront appliquées lors des deux tours, les 15 et 22 mars.

Concrètement, dans les 64 bureaux de vote mulhousiens, tous équipés de machines à voter électroniques, des gants chirurgicaux et du gel hydroalcoolique pour se désinfecter les mains seront mis à la disposition des électeurs. Le nombre de personnes dans chaque bureau sera limité. Après chaque vote, les machines seront systématiquement désinfectées, ainsi que les stylos servant à parapher les registres et valider leur vote, a détaillé Sylvie Grisey, l'une des adjointes de la maire sortante. 

28% des Français envisagent de ne pas aller voter

Dans Le Journal du Dimanche, le président de l'Association des maires de France, François Baroin, a détaillé une autre disposition : "un marquage au sol avec une distance de 1 mètre entre les électeurs" dans les files d'attente. L'objectif de cette mesure est de limiter les contacts trop rapprochés et éviter qu'un individu potentiellement contaminé transmette le virus.

Par ailleurs, des toilettes seront également systématiquement mises à la disposition des électeurs afin qu'ils puissent se savonner les mains avant ou après le vote, a précisé le maire de Mulhouse, Michèle Lutz. "Nous mettons tout à disposition pour limiter tout risque de propagation" du virus, a insisté l'élue. "Il s'agit de rassurer et de protéger et les électeurs et le personnel mobilisé à l'occasion de ces élections", selon Jean Rottner, premier adjoint et président LR de la région Grand Est.

Lire aussi

Ces dispositions visent à rassurer les Français inquiets de se rendre dans un bureau de vote. Selon un sondage Ifop pour Charles.co et 20 Minutes, 28% des sondés envisagent de ne pas aller voter par crainte des risques de transmission du Covid-19.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent