200 maires de tous bords s’engagent à se faire vacciner contre le Covid-19 pour l’exemple

La campagne de vaccination se poursuit. Mais les appels en faveur d'une accélération sont en train de se multiplier. Une centaine de maires font monter la pression. Ils demandent à être vaccinés pour donner l'exemple.

POLITIQUE - Dans un texte publié ce mardi dans le Figaro, 200 édiles français ont promis de se faire vacciner contre le Covid-19 afin de donner l'exemple. Ils appellent également l'État à "faciliter cette initiative" pour donner confiance aux Français, dont la majorité demeure relativement sceptique.

"La confiance ne se décrète pas, elle se mérite". Pour tenter de rassurer les Français, 200 maires de l'Hexagone se sont engagés mardi à se faire vacciner contre le coronavirus afin de donner l'exemple. Une démarche nécessaire selon eux et que l'État doit favoriser pour tenter de remplir son objectif de "vacciner 15 millions de personnes" d'ici à cet été. "Les Français ont confiance en leur maire. Notre exemple et notre incitation peuvent convaincre demain des administrés aujourd’hui fébriles", martèlent les édiles dans cette tribune.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Une "symbolique forte"

Parmi les signataires de ce document figurent notamment le maire de Poissy Karl Olive (divers droite), président de l'association Génération terrain, le maire PS de Dijon François Rebsamen, le maire LR d'Antibes Jean Léonetti ou encore le maire centriste d'Arras, Frédéric Leturque. De tous bords politiques, ces personnalités affirment qu'il n'est "pas question de prendre la place de quiconque". "Le sujet n'est pas là, nous attendrons notre tour s'il le faut - mais la symbolique est forte", soulignent-t-ils, estimant que "l’État aurait bon ton de faciliter cette initiative". Cette action "couperait également court  à cette idée répandue que les ainés dans les Ehpad seraient pris pour des cobayes. Qu’il faudrait d’abord tester les effets secondaires sur eux", concluent ces personnalités politiques locales. 

En vidéo

Covid-19 : faut-il accélérer la campagne de vaccination ?

Une étude BVA publiée dans le JDD montre que seuls 44% des Français ont l'intention de se faire vacciner, l'une des proportions les plus basses parmi 32 pays étudiés. Un sondage Ipsos Global Advisor publié mardi octroie même à la France la place de "championne du monde" des pays réfractaires, devant la Russie et l'Afrique du Sud.

Lire aussi

La campagne de vaccination débutée dimanche s'est poursuivie mardi dans des Ehpad, seules structures concernées par la première phase en France. Sur les trois premières journées, moins de cent personnes ont été vaccinées dans l'Hexagone. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Covid-19 : la France va durcir ses restrictions pour les voyages dans les pays les plus touchés

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Lire et commenter