Un hommage national et des distinctions honorifiques pour tous ceux qui ont combattu la pandémie

Un hommage national et des distinctions honorifiques pour tous ceux qui ont combattu la pandémie
Politique

PANDÉMIE - Le chef de l'Etat souhaite qu'un hommage soit rendu aux Français qui se sont particulièrement mobilisés pendant la crise sanitaire, le 14 juillet. Certains d'entre eux pourraient en outre se voir attribuer la Légion d'honneur ou la médaille de l'Ordre national du mérite.

Aujourd’hui, tous sont considérés comme des héros, du personnel soignant à la caissière de supermarché, en passant par les agents de propreté et les Français mobilisés pour maintenir l'activité essentielle à flots. Le président Emmanuel Macron souhaite "que la fête nationale soit une occasion supplémentaire de manifester l'hommage et la reconnaissance de la nation à tous ceux qui se sont engagés dans la lutte contre le Covid-19", a indiqué mercredi 13 mai Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement.

Lors d'une conférence de presse à l'issue du conseil des ministres, Sibeth Ndiaye a également annoncé qu'une promotion unique de la Légion d'honneur et de l'Ordre national du mérite sera publiée le 1er janvier 2021. Cette dernière comprendra "une part importante de personnes ayant contribué à la lutte contre le virus à tous les niveaux et dans tous les domaines d'activité", a-t-elle ajouté, sans apporter davantage de précisions. La porte-parole du gouvernement a également annonce la réactivation de la "médaille de l'engagement", introduite à la suite de l'épidémie de choléra de 1884, et qui visait à récompenser les services rendus pendant les périodes de maladies épidémiques.

Des distinctions à titre posthume ?

Depuis le début de l’épidémie, 25 décès ont été rendus publics parmi les professionnels de santé et les salariés d’établissements médico-sociaux dans l'Hexagone. Un bilan sans doute inférieur à la réalité, les données disponibles restant très incomplètes. D'autres décès liés au Covid-19 concernent des travailleurs d'autres secteurs d'activité, pendant l'exercice de leur fonction. De fait, il serait légitime en tout cas que des distinctions soient remises à titre posthume pour tous ceux qui ont combattu la pandémie, au péril de leur vie. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Pour rappel, la Légion d’honneur est la plus haute distinction française. Depuis deux siècles, elle est remise au nom du Chef de l’Etat pour récompenser les citoyens les plus méritants dans tous les domaines d’activité.  L'ordre national du Mérite est le second ordre national destiné à honorer des citoyens français, après la Légion d'honneur. Ces deux distinctions ne s’accompagnent d’aucun avantage matériel ou financier réels. Cependant, assure le site de la chancellerie, "c’est une source de fierté inestimable pour les récipiendaires et leurs proches et un exemple de civisme rendu public".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

EN DIRECT - Covid : état d'urgence et couvre-feu en Espagne, bars fermés à 18h en Italie

Covid-19 : pourquoi les masques en tissu n'ont plus la cote auprès des Français

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent