Combien de cas par jour faudrait-il pour reconfiner les Français ?

Combien de cas par jour faudrait-il pour reconfiner les Français ?
Politique

CRITÈRE - Auditionné mardi 12 mai à l'Assemblée nationale, le "monsieur déconfinement" du gouvernement Jean Castex a précisé les circonstances qui pourraient pousser l'exécutif à reconfiner à tout moment les Français.

Déconfinés et bientôt reconfinés ? Alors que le déconfinement progressif a débuté lundi 11 mai, après 55 jours de restrictions et de maintien à domicile, les pouvoirs publics ne relâchent pas leur attention face au coronavirus. Un plan de reconfinement d'urgence a ainsi été pensé. Celui-ci peut être déclenché à tout moment, en cas de résurgence de la pandémie de Covid-19, dans les jours, les semaines ou les mois à venir, et qu'il fallait reconfiner une partie ou l'ensemble des Français. Le but recherché : contenir, et stopper dans le meilleur des cas, la deuxième vague, tant redoutée par les personnels soignants. 

Auditionné mardi 12 mai à l'Assemblée nationale, Jean Castex, l'homme à qui l'exécutif a confié cette tâche, a fourni quelques détails sur ce plan. "Il serait déraisonnable de ne pas l'envisager compte tenu de ce virus qui est toujours là et qui est imprévisible", a assuré le haut fonctionnaire devant les députés de la mission d'information sur l'impact de l'épidémie de Covid-19. Le maire de Prades, dans les Pyrénées-Orientiales, a expliqué que le gouvernement se baserait sur trois indicateurs pour évaluer l'état du pays : la circulation du virus, la capacité hospitalière et les résultats des tests virologiques. 

En vidéo

Dans quelle hypothèse un reconfinement est-il possible ?

Si un certain nombre d'indicateurs se dégradent, on n'attendra pas le 2 juin pour réagir- Jean CASTEX, le "monsieur déconfinement" du gouvernement

Ainsi, "si un certain nombre d'indicateurs se dégradent, on n'attendra pas le 2 juin pour réagir", a-t-il affirmé, confirmant l'hypothèse selon laquelle un reconfinement des Français, d'ici à cette date, n'est pas totalement exclu. "C'est un rendez-vous que notre pays a avec lui-même. Il y a eu un peu de laisser-aller avant le déconfinement mais il faut bien dire qu'une grosse part du succès est entre les mains des Français", a ajouté Jean Castex. Toutefois, il a laissé entendre qu'un éventuel reconfinement pourrait être "territorialisé", là où le nombre de nouveaux cas de contamination deviendrait anormalement élevé. 

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Mais qu'entend par là Jean Castex ? "Il faudrait que le nombre de nouveaux cas par jour double par rapport à ce qu'il est aujourd'hui pour que nous reconfinions, territorialement ou nationalement", a-t-il précisé devant les députés. Mardi 12 mai, la Direction générale de la Santé (DGS) a fait état de 708 nouveaux cas confirmés en 24 heures. Pour aller plus loin dans son explication, le "monsieur déconfinement" du gouvernement a présenté le seuil fixé sur une période de sept jours par l'Allemagne pour reconfiner. "Le seuil de 50 nouvelles contaminations pour 100.000 habitants, pour eux c'est l'indicateur d'alerte", a-t-il conclu. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent