Corse : Emmanuel Macron douche les espoirs des nationalistes

DirectLCI
JT 20H - Depuis Bastia ce mercredi 7 février 2018, le chef de l'État a rejeté la plupart des revendications des élus nationalistes corses. Mais il s’est dit favorable à mentionner la Corse dans la Constitution française.

Depuis qu'ils sont au pouvoir en décembre 2017, les dirigeants nationalistes attendent de Paris une réponse favorable à plusieurs de leurs revendications. À Bastia ce mercredi, Emmanuel Macron a douché un à un les espoirs des élus corses. Pour le chef de l'État, il n'est pas question de céder sur les points sensibles comme le statut du résident ou encore la co-officialité de la langue corse.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 07/02/2018 présenté par Julien Arnaud sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 7 février 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter