Des métropoles dont Paris en zone "écarlate", pas de reconfinement... ce que devrait annoncer Véran ce soir

Olivier Véran, ministre de la Santé.

EPIDEMIE - Le ministre de la Santé Olivier Véran devrait annoncer ce mercredi à 19 heures le placement en zone "écarlate" ou "super-rouge" de grandes métropoles dont Paris. Cela aboutira à la mise en place de nouvelles restrictions pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, mais pas de reconfinement.

Finis les départements et zones rouge, place au "super-rouge" ou à l'"écarlate". Lors d'une conférence de presse prévue ce mercredi à 19 heures, le ministre de la Santé Olivier Véran présentera une nouvelle cartographie de l'épidémie qui fera passer plusieurs métropoles, dont Paris, en catégories "super-rouge" ou "écarlate", ce qui induira une série de nouvelles restrictions sanitaires.

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

Lire aussi

Comme précédemment à Bordeaux, Lyon ou Marseille, les préfets des zones concernées seront chargés d'annoncer les nouvelles mesures locales rapidement, après concertation avec les maires. Jusque-là, aucune grande métropole n'était classée "écarlate", le plus haut niveau de circulation du virus avant celui d'état d'urgence sanitaire. Paris ou Marseille pourraient notamment être concernées. 

Selon des sources concordantes, lors d'une réunion lundi entre l'Agence régionale de santé d'Île-de-France, la mairie et la Préfecture de police de Paris, ont été envisagées l'interdiction de vente d'alcool à partir de 20 heures, l'interdiction de tout rassemblement au-delà de 10 personnes, ainsi que la baisse de la jauge maximale autorisée pour les grands rassemblements de 5000 à 1000 personnes. 

Plus de location de salle pour des mariages

Est également envisagée l'interdiction de location de salle pour des fêtes, y compris pour des mariages. Aucune mesure ne serait en revanche envisagée pour les Ehpad de la région parisienne, les transports, ni de restrictions d'horaires pour les bars et restaurants, rejetées catégoriquement par la maire de Paris Anne Hidalgo à cause de l'impératif économique.

A Paris, le taux d'incidence du virus est remonté en flèche et atteint désormais 204 cas pour 100.000, selon le ministère, soit davantage qu'à Lyon. Le taux de positivité est de 9,9% dans la capitale pour la semaine du 13 au 19 septembre, avoisinant le seuil d'alerte. 

Olivier Véran ne devrait pas annoncer de reconfinement de centre-ville, mesure qui correspondrait plutôt à la catégorie d'urgence sanitaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : deux morts, une personne toujours portée disparue

EN DIRECT - Le vaccin Pfizer/Biontech "toujours efficace" contre le variant Omicron après "trois doses", annonce l'entreprise

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Pour Christian Estrosi, Emmanuel Macron "a fait le job pendant cinq ans"

"Koh-Lanta" : ce sont Ugo, Claude et Laurent qui s’affronteront sur les poteaux en finale

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.