Covid-19 : situation "préoccupante" dans une dizaine de départements, des mesures "rapides et fortes" évoquées

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, le 13 janvier 2021.

DURCISSEMENT - Gabriel Attal a prévenu ce mercredi qu'en raison de la situation sanitaire "très préoccupante dans une dizaine de départements", des décisions locales "rapides et fortes" pourraient être annoncées prochainement. Peut-être dès ce jeudi 25 février par le Premier ministre.

De nouvelles restrictions locales seront-elles bientôt annoncées ? La situation "est très préoccupante dans une dizaine de départements", a indiqué le porte-parole du gouvernement ce mercredi 24 février. "Certains territoires imposent même des décisions, des mesures rapides et fortes face aux risques imminents devant nous", a ajouté Gabriel Attal.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières infos sur l'épidémie

Alors qu’un confinement le week-end a été annoncé à Dunkerque mercredi par Olivier Véran, deux jours après Nice et une partie des Alpes-Maritimes, d'autres territoires ou départements devraient être soumis prochainement à de nouvelles restrictions. "Nous l’avions montré la semaine dernière en Moselle, nous l’avons montré ce week-end dans les Alpes-Maritimes : dès que la situation l’impose, nous n’hésitons pas à prendre des mesures et des décisions rapides et fortes, mais pour des décisions efficaces", a confirmé Gabriel Attal. 

Les annonces pourraient être faites dès jeudi par le Premier ministre, qui participera au point presse hebdomadaire consacré à la lutte contre l'épidémie. Jean Castex devrait rappeler que la situation est dégradée dans de nombreux territoires, et se montrer plus alarmiste que ces dernières semaines. Il devrait également rappeler quelle méthode applique le gouvernement pour décider des mesures locales qui pourraient être prises dans une dizaine de départements.

Lire aussi

"Notre ligne de conduite n’a pas changé : d’abord des ripostes ciblées, des mesures de freinage précises et les étendre si cela est nécessaire", a précisé le porte-parole du gouvernement. En misant sur la différenciation entre les territoires, le gouvernement espère éviter un reconfinement général. "Tous nos efforts doivent se poursuivre" pour "éviter d’avoir à décider d’un nouveau confinement national", a averti Gabriel Attal. Il n’y a "évidemment" pas de "certitude que nous y parviendrons", mais "si nous considérions qu’il fallait aujourd’hui un confinement, nous aurions décidé d’un confinement". Jean Castex devrait répéter le même message ce jeudi et rappeler aux Français qu’ils ne doivent pas relâcher leurs efforts pour éviter un reconfinement. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter