"Covilience" : quel est ce néologisme qui circule au sommet de l'État ?

"Covilience" : quel est ce néologisme qui circule au sommet de l'État ?

CRISE SANITAIRE - L'épidémie de Covid-19 ne faiblit pas en France, notamment dans un certain nombre de départements en alerte. Pourtant, le sommet de l'exécutif prépare activement "l'après-Covid". Un nom de code résumant cette priorité est apparu sur les dossiers interministériels.

Les Français aimeraient voir le bout du tunnel, et Emmanuel Macron aussi. Ces derniers jours, le président de la République a demandé à son gouvernement de commencer à plancher sur "l'après-Covid", avec l'espoir, enfin, d'une embellie sur le front de l'épidémie au printemps 2021.

Le chef de l'État a d'ores et déjà engagé les consultations pour organiser les lendemains de la crise sanitaire, qu'il s'agisse de l'assouplissement des mesures, de la relance de l'économie, des réformes à faire aboutir d'ici à la fin du quinquennat ou même de la perspective des Jeux olympiques de 2024. 

Selon les informations du service politique TF1/LCI, ce chantier a déjà trouvé un nom de code en petit comité, dans les réunions techniques qui sont animées par les conseillers de l'exécutif : "covilience"

Toute l'info sur

La France face à une 3ème vague d'ampleur

Préparer la suite

Ce néologisme désigne le dossier interministériel relatif à cet après-Covid qu'Emmanuel Macron a demandé à ses équipes d'imaginer. "Covilience" est toute simplement une contraction de "Covid" et de "résilience". Il rappelle un autre néologisme, "déconfinement", qui était apparu dans une période similaire, au printemps 2020, lorsque les pays avaient planché sur l'assouplissement progressif des restrictions après le premier confinement.

Ce chantier interministériel doit précisément étudier les conditions dans lesquelles les Français pourront retrouver une vie normale. Selon nos informations, les réflexions des ministères devront être remontées d'ici à la fin de la semaine prochaine, en vue d'une nouvelle réunion à l'Élysée sur ce sujet. 

Lire aussi

"L'idée est de préparer pour appuyer sur le bouton le jour où...", a résumé à LCI une source dans l'entourage du chef de l'État. La réflexion s'accompagne des discussions déjà entamées avec les secteurs touchés par les mesures sanitaires, comme la culture, l'hôtellerie-restauration ou le sport. En outre, l'exécutif a commandé à la Cour des comptes un rapport qui doit permettre de déterminer les priorités de l'action publique au lendemain de la crise sanitaire. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination ouverte à tous les plus de 55 ans lundi, annonce Véran

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter