Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

DÉPISTAGE - Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé, jeudi 25 novembre, que les tests PCR et antigéniques ne seront valables plus que 24 heures, et non plus 72 heures, à partir du lundi 29 novembre.

Elle est ramenée de 72 à 24 heures. Pour enrayer la cinquième vague épidémique et la flambée de cas qui l'accompagne, la période de validité d'un test PCR ou antigénique va être rabotée. L'annonce a été faite par le ministre de la Santé Olivier Véran, jeudi 25 novembre, au lendemain d'un nouveau Conseil de défense sanitaire et de concertations menées auprès des présidents des groupes parlementaires de l'Assemblée nationale et du Sénat et des associations d'élus locaux. Cette décision s'inscrit dans un resserrement des mesures annoncées par le gouvernement face au regain de l'épidémie.

Depuis août, avec l'embellie sanitaire, la validité d'un test de dépistage négatif permettant aux personnes non-vaccinées de bénéficier d'un pass sanitaire temporaire était de 72 heures. Elle va passer à 24 heures, à partir de ce lundi 29 novembre. Les Françaises et les Français, qui ne seraient pas vaccinés double dose, devront désormais réaliser quotidiennement un test PCR ou antigénique, à leurs propres frais, pour pouvoir continuer d'accéder, passé cette date, au précieux sésame.

Toute l'info sur

La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

"À compter de lundi 29 novembre, lundi prochain, les tests PCR et antigéniques qui donnent accès au pass sanitaire pour ceux qui, parmi vous, n'êtes pas encore vaccinés aujourd'hui, seront valables 72 heures. Compte tenu du fait que le circule beaucoup plus aujourd'hui, nous nous réduisons à 24 heures la durée de validité de ces tests pour en bénéficier", a expliqué le ministre de la Santé. "Ce qui veut dire que, très concrètement, si vous n'êtes pas encore vacciné et si vous souhaitez bénéficier du pass sanitaire, vous devrez donc vous faire tester tous les jours à vos frais, sauf si vous êtes symptomatiques avec une ordonnance de votre médecin ou si vous vous êtes reconnu cas contact par l'Agence régionale de santé ou par l'assurance maladie."

Lire aussi

Pour continuer d'accéder à certains lieux recevant du public, comme les cinémas, théâtres, restaurants ou cafés, les non-vaccinés majeurs devront donc effectuer des tests PCR et antigéniques, dits "de confort", facturés 44 et 22 euros.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.