Covid-19 : la campagne de vaccination lancée "de manière anticipée" dès ce mercredi à Nice

La campagne de vaccination contre le Covid-19 devait être lancée dimanche 27 décembre 2020 en France.

VACCIN - Face à la recrudescence des cas de Covid-19 à Nice, la vaccination y commence de façon anticipée dès mercredi 30 décembre, a annoncé le maire LR de la ville, Christian Estrosi.

Face à la recrudescence des cas de Covid-19, la vaccination a symboliquement débuté de façon anticipée à Nice, a annoncé Christian Estrosi, le maire LR de la ville où cinq injections devaient avoir lieu mercredi 30 décembre. "Dès aujourd’hui à Nice, nous lançons les campagnes de vaccinations de manière anticipée", a expliqué Christian Estrosi sur France Inter, qui en avait formulé la demande publiquement lundi. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Avec une semaine d'avance, selon la mairie, la vaccination va commencer au CHU de Nice, puis continuer la semaine prochaine dans les maisons de retraite (Ehpad puis maisons autonomie), avant d'être élargie fin janvier par tranche d'âges, à commencer par les plus de 65 ans. 

En vidéo

Covid : "Nous lançons les vaccinations de manière anticipée" déclare Christian Estrosi

Vers 9h00, Pierre-Claude, 82 ans, a ainsi été le premier Niçois à être vacciné, relate l'AFP. Hospitalisé dans un des établissements du CHU de Nice, il était particulièrement volontaire, selon la mairie, son meilleur ami ayant été emporté par le Covid-19. Mercredi, le démarrage restait toutefois symbolique puisque seulement cinq personnes devaient être vaccinées, avant une accélération à partir de lundi.

Lire aussi

Estrosi a salué la proposition du couvre-feu à 18h

Sur la plateforme de préinscription mise en place par la municipalité, 10.000 personnes sont déjà inscrites hors-Ehpad, a affirmé Christian Estrosi. 

"Chaque territoire ayant sa spécificité, il se trouve que nous, nous sommes frontaliers avec Monaco, avec l'Italie, avec un aéroport qui est passé de 20 vols par jour, à 120 vols, c'est-à-dire le niveau de 50% de fréquentation de décembre 2019. Tout cela a ramené une circulation importante du virus", a expliqué sur France Inter l'édile.

Il a par ailleurs salué la proposition du gouvernement d'anticiper de deux heures, à 18h00, le couvre-feu dans les zones de la moitié est de la France, dont Nice, où le virus circule rapidement : "Si vous ne pouvez plus sortir à 18h00, ça nous permet de maîtriser tous ceux qui pourraient déroger à la règle".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Avec 100.000 morts du Covid, où la France se situe-t-elle dans le monde ?

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

EN DIRECT - 100.000 morts du Covid : "Nous n’oublierons aucun visage, aucun nom", promet Emmanuel Macron

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

Lire et commenter