Quarantaine pour les Français vaccinés en Angleterre : Beaune juge la mesure "discriminatoire"

Quarantaine pour les Français vaccinés en Angleterre : Beaune juge la mesure "discriminatoire"

INJUSTICE - Le gouvernement britannique a annoncé mercredi soir exempter de quarantaine les voyageurs vaccinés dans l'UE et aux États-Unis, mais pas les Français. Une décision infondée, juge ce jeudi sur LCI Clément Beaune, secrétaire d'État aux Affaires européennes.

"C'est excessif et incompréhensible." Invité sur LCI ce jeudi matin, le secrétaire d'État aux Affaires européennes, Clément Beaune, a fait part de ses regrets quant à la décision de l'Angleterre et de l'Écosse de lever la quarantaine pour tous les Européens vaccinés - et même pour les Américains -, mais pas pour les Français.

Les ressortissants Français, ainsi que les expatriés britanniques vaccinés à l'étranger, mêmes vaccinés, doivent se soumettre à un isolement compris entre cinq et dix jours à l'entrée dans le pays et financer de coûteux tests.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

A quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Le gouvernement en a décidé ainsi en raison de la "présence persistante de cas en France du variant Beta (du coronavirus)", a-t-il annoncé vendredi soir. Pourtant, fait remarquer Clément Beaune, ce variant "représente moins de 5% des cas en France et est surtout dans des territoires d'Outre-mer qui ne sont pas concernés par les flux vers le Royaume-Uni".

J'espère que cette décision sera revue le plus vite possible.- Clément Beaune, secrétaire d'État aux Affaires européennes

"On a été parfois en France dans une situation sanitaire difficile, on comprenait même si on le regrettait que certains de nos voisins appliquent des mesures dures à notre égard. Mais là, franchement (...) il s'agit d'une décision qui n'est pas fondée scientifiquement et qui est discriminatoire", estime-t-il.

Le secrétaire d'État affirme que Jean-Yves Le Drian a abordé le sujet "il y a encore quelques jours" avec son homologue britannique et qu'il en a fait de même. "On continuera à maintenir cette pression. J'espère que cette décision sera revue le plus vite possible."

Lire aussi

Frontières américaines, même combat

Au même titre, Clément Beaune dit son incompréhension concernant les États-Unis, où les Français ne peuvent toujours pas se rendre, sauf motif impérieux. "Dans beaucoup de pays d'Amérique latine, les ressortissants peuvent se rendre aux États-Unis s'ils sont vaccinés alors que leur situation sanitaire est bien plus mauvaise qu'en France", souligne-t-il. "Je crois que ce sont des avis scientifiques, dont j'ai du mal à comprendre la réalité, qui continuent à être très prudents, peut-être trop, pour les pays européens à cause du variant Delta."

Alors que, assure le secrétaire d'État, l'Europe fait pression sur les États-Unis pour assouplir les règles d'entrées sur son territoire, il estime qu'elle "aurait dû mener une négociation un peu plus dure ces dernières semaines" sur le sujet, sachant que de nombreux pays européens, dont la France, accueillent les Américains s'ils sont vaccinés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

La crise des sous-marins fait peser un poids sur l'avenir de l'Otan, prévient Jean-Yves Le Drian

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de nouveaux cas en baisse de 22% sur une semaine

Hautes-Pyrénées : un mort et deux blessés graves lors d'une rixe entre bikers à Tarbes

Afghanistan : des véhicules des forces talibanes attaqués à la bombe, au moins deux morts et 19 blessés

EN DIRECT - Afghanistan : l'Iran met en garde contre une menace terroriste à ses frontières

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.