Vaccination : des créneaux dédiés dès ce week-end pour les enseignants et les forces de l'ordre de plus de 55 ans

Vaccination : des créneaux dédiés dès ce week-end pour les enseignants et les forces de l'ordre de plus de 55 ans

ANNONCE - En visite dans un centre des Yvelines, le Premier ministre a apporté "trois bonnes nouvelles sur le front de la vaccination", dont la réservation de créneaux pour certains professionnels de plus de 55 ans "dès ce week-end". Les enseignants et les forces de l'ordre sont concernés.

La campagne de vaccination s'accélère encore un peu plus. En visite dans un centre de vaccination à Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines), le Premier ministre Jean Castex a indiqué que l'accès aux vaccins pour certaines professions allait être élargi dès ce week-end. À partir du 17 avril, "nous allons faciliter la vaccination de certains professionnels considérés comme plus exposés à la circulation du virus", a déclaré le chef du gouvernement. "Des créneaux dédiés de vaccination de ces professionnels âgés de plus de 55 ans seront ouverts dès ce week-end."

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les dernières infos sur la vaccination et le déconfinement

Dans son allocution du 31 mars, le président de la République s'était engagé à ce que certains métiers puissent avoir accès à la vaccination plus rapidement. "Une stratégie spécifique sera prévue pour toutes les professions les plus exposées, en particulier nos enseignants, mais aussi nos forces de l'ordre", avait-il indiqué.

Dès ce week-end, "les professeurs des écoles, des collèges et des lycées, les accompagnants d'enfants en situation de handicap, les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles, les professionnels de la petite enfance, ceux de la protection de l'enfance, de la protection judiciaire de la jeunesse", ainsi que "les policiers nationaux et municipaux, les gendarmes et les surveillants de l'administration pénitentiaire", pourront recevoir leur première dose, a annoncé Jean Castex.

400.000 personnes concernées

Depuis lundi, ces derniers pouvaient déjà bénéficier du vaccin AstraZeneca au titre de leur âge. Ils ont désormais le choix entre tous les vaccins, du fait de leur métier. "Les personnes concernées pourront se faire vacciner soit en ville ou dans les centres, soit avec AstraZeneca ou Pfizer ou Moderna", a confirmé le locataire de Matignon. "Cette mobilisation de créneaux durera a minima deux semaines, y compris les week-ends."

Au total, 400.000 personnes sont concernées dans le pays. La liste des centres mobilisés à cette occasion sera établie par les Agences régionales de Santé. Elle sera publiée dès vendredi "sur les sites des académies", indique le ministère de l'Éducation nationale, qui précise que "les agents concernés devront, pour bénéficier de cette priorité, se munir d'une pièce justifiant de l'exercice du métier enseignant (carte professionnelle, bulletin de salaire...)".

Lire aussi

Venu apporter "trois bonnes nouvelles sur le front de la vaccination", le Premier ministre s'est également félicité de l'avancée de la campagne. "Au 15 avril, j'avais annoncé que nous serions à 10 millions de Françaises et de Français ayant bénéficié d'une première injection. Ce soir, normalement, nous devrions être à 12 millions", a-t-il indiqué. "Deux millions de plus que prévu, c'est une excellente nouvelle."

En outre, il s'est également réjouit de la hausse à venir des livraisons. "Grâce à l'Union européenne", Jean Castex se satisfait de "l'arrivée dans les prochaines semaines de sept millions de doses du vaccin Pfizer, en plus de ce que nous avions anticipé." "C'est significatif", a-t-il noté, espérant que les premières doses "arriveront en France soit à la fin du mois, soit début mai."

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Aphatie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCACST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.