Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

RETOUR À LA VIE NORMALE - Comment rouvrir les terrasses et lieux culturels mi-mai ? L'exécutif y réfléchira ce jeudi, avec une réunion prévue en fin d'après-midi à l'Élysée. D'après notre expérience passée, les préconisations de parlementaires et l'exemple de nos voisins, comment cela pourrait-il se passer ?

Dans quelles conditions pourra-t-on reboire un verre en terrasse ou visiter un musée à partir de la mi-mai, échéance fixée par l'exécutif pour la réouverture des lieux accueillant du public ? Emmanuel Macron réunit une partie du gouvernement ce jeudi à 18 heures pour examiner le processus de réouverture progressive et sous contrôle des terrasses de cafés et restaurants, ainsi que de certains lieux culturels et sportifs pour la mi-mai. "Il s’agira lors de cette réunion d’étudier les protocoles sanitaires envisagés", a indiqué l'Élysée, sur la base des concertations menées par les ministres avec "les acteurs des différents secteurs concernés par la fermeture d’établissements".

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Dans son allocution du 31 mars, Emmanuel Macron avait annoncé la réouverture "avec des règles strictes" à partir de la mi-mai de terrasses de bars et restaurants et de certains lieux de culture fermés depuis le 30 octobre. Les réouvertures s’annoncent complexes à mettre en œuvre, avec le maintien des gestes barrières et des protocoles adaptés à chaque type d’activité. 

À l'heure actuelle, les membres du gouvernement ne s'avancent pas sur le calendrier. Mais des pistes commencent à émerger sur la méthode. "Préparer la réouverture, c'est regarder d'abord le calendrier, regarder ensuite les différentes activités – ce n'est pas la même chose un restaurant terrasse, un restaurant en salle, un hôtel, un bar – et regarder ensuite les protocoles sanitaires (…) pour que la réouverture soit réussie", a indiqué Bruno Le Maire sur BFMTV. Le ministre de l'Économie  semble privilégier des étapes dans la réouverture, selon le type d'activités. Ainsi un restaurant d'hôtel pourrait rouvrir avant une salle de restaurant classique. 

Les jauges pourraient également augmenter au fur et à mesure du temps et des étapes, de 50% de la capacité totale d'une terrasse lors d'une première étape, étendue à l'intérieur d'un restaurant lors d'une deuxième, pour atteindre 100% lors d'une dernière étape, à condition de continuer à respecter les gestes barrières et à maintenir un protocole sanitaire strict (espacement entre deux tables, enregistrement des clients...). Un laps de temps de plusieurs semaines pourrait être décidé entre le passage d'une étape à une autre. C'est un scénario qui a d'ailleurs été proposé par les syndicats du secteur, avec une première phase d'ouverture des terrasses (15 au 28 mai), puis des salles avec jauge (29 mai au 11 juin), et enfin une réouverture totale au 12 juin. L'exécutif, lui, était sur des phases plus longues, de l'ordre de quatre semaines chacune. 

Lire aussi

Rouvrir d'abord les lieux culturels en "format assis" ?

Quid des lieux culturels ? Ce mardi, une mission d’information du Sénat a recommandé un redémarrage sur mesure de la plupart des lieux culturels à partir de la fin du confinement. Les sénateurs estiment que "les musées et monuments, les cinémas et les salles de spectacle en format assis pourraient être les premiers autorisés à rouvrir de manière progressive". Ils ne partagent pas l’option actuelle du gouvernement d’une réouverture uniforme par secteurs. Ils proposent une réouverture sur mesure sur autorisation du préfet en collaboration avec les élus locaux, "quitte à ce que les dates ne soient pas les mêmes pour tous".

Ils se sont aussi prononcé pour des jauges adaptées en fonction du volume des salles, de leur disposition et des conditions de ventilation, plutôt qu’une réduction générale à 50%. Ils envisagent également de limiter l’accès aux spectacles et festivals "de grande jauge" à ceux qui sont vaccinés ou testés négatifs, remettant sur la table l'idée d'un passeport vaccinal, mais seulement lorsque l'ensemble de la population aura accès aux vaccins. 

Selon les informations de LCI, le ministère de la Culture a proposé aux théâtres et cinémas de rouvrir leurs salles à 1/3 de leur capacité lors d'une première phase, puis à 2/3 trois à quatre semaines plus tard, pour terminer par une ouverture à 100% de leur capacité. Le protocole sanitaire serait le même que l'été dernier, la règle d'un siège d'écart entre deux groupes de personnes serait par exemple maintenue.

Le ministère des Sports travaillerait lui aussi sur un plan progressif en trois étapes de quatre semaines entre chaque phase. Les équipes de Roxana Maracineanu doivent réfléchir à la fois à l'accès des spectateurs aux enceintes sportives et à la réouverture des équipements clos et couverts pour la pratique du sport. Pour accélérer cette dernière, elles misent notamment sur le développement de masques permettant la pratique sportive. 

Que font nos voisins ?

L'exécutif pourrait également s'inspirer de ce qui est fait chez nos voisins. Par exemple, à la réouverture de ses bars et restaurants, la Norvège avait choisi d'interdire la vente d’alcool. Les vacances de Pâques n’ayant pas aggravé la situation épidémique, le gouvernement a décidé de revenir sur ces mesures prises après une recrudescence de l’épidémie. Le pays a également décidé que ses stades pourront accueillir jusqu’à 600 personnes réparties en trois groupes. Toutefois, les régions où la pression épidémique est la plus forte, comme Oslo et ses alentours, pourront maintenir des restrictions locales plus sévères.

En Belgique, des experts ont suggéré de mettre en place des dispositifs de sécurité sous le contrôle des pouvoirs publics pour contraindre les restaurants, cafés, théâtres ou cinémas à prévoir un certain nombre de dispositifs anti-Covid comme la ventilation, la désinfection de l’air de leurs salles, l'installation de détecteurs de CO2 et l'écriture de protocoles de circulation.

Le président de la République doit prendre la parole ces quinze prochains jours pour détailler le calendrier et les conditions de réouverture de ces lieux accueillant du public, comme il s'y était engagé lors de sa dernière allocution. "Maintenant que la promesse présidentielle a été faite, il faut que l'ensemble de l'exécutif soit pleinement mobilisé pour le tenir", indique à LCI une source gouvernementale. "Si le président de la République donne un calendrier précis de réouverture, cela permettra aux acteurs d'avoir de la visibilité", avance cette source. Ce scénario ne sera possible que si, d'ici là, l'amélioration de la situation sanitaire se confirme enfin en France. Une chose semble à peu prêt sûr : l'exécutif ne veut pas reproduire le déconfinement du printemps 2020, jugé trop rapide avec le recul. 

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Aphatie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCACST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le vaccin chinois Sinopharm obtient une homologation d'urgence de l'OMS

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.