Accélération, production locale et campagne ciblée... Macron mise sur la vaccination pour la sortie de crise

Accélération, production locale et campagne ciblée... Macron mise sur la vaccination pour la sortie de crise

PLAN - Lors de son allocution télévisée ce mercredi, Emmanuel Macron a détaillé le nouveau chapitre de la stratégie vaccinale du pays. Selon lui, ceux-ci pourraient nous permettre de sortir de la crise d'ici la fin de l'été.

"Grâce à la vaccination, la sortie de crise se dessine enfin." Alors que les indicateurs épidémiques s'emballent chaque jour un peu plus, motivant l'extension à tout le territoire des mesures de freinage annoncées pour 16 puis 19 départements mi-mars, Emmanuel Macron place une grande partie de ses espoirs dans la vaccination. Lors de son allocution à la Nation ce mercredi soir, il a exposé les contours d'un nouveau chapitre de la campagne de vaccination. 

Si 8,5 millions de personnes ont déjà reçu une première injection, et 3 millions une seconde, il a réaffirmé son souhait de voir tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent être vaccinés d'ici la fin de l'été. Pour atteindre cet objectif, il a détaillé trois points.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières infos sur l'épidémie

Acheter plus de doses et produire localement pour "construire notre indépendance"

"Notre enjeu principal aujourd'hui, c'est d'accélérer encore et encore", a expliqué le président de la République. Cette accélération doit tout d'abord, selon lui, passer par l'augmentation des stocks de doses du pays en achetant davantage, "et surtout en produisant en France et en Europe". "Dans les semaines à venir nous allons encore accélérer le nombre de doses que nous obtenons et nous allons progressivement devenir le premier continent au monde en termes de production de vaccin", affirme-t-il en faisant connaître sa volonté de "construire notre indépendance" en la matière. "C'est garantir aussi la production de nouveaux vaccins s'il y avait à nouveau à l'automne, l'hiver ou l'année prochaine, de nouvelles vaccinations à faire", ajoute-t-il.

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - "Nous tiendrons", les annonces de Macron

Accélérer le rythme de la vaccination

Emmanuel Macron dit également vouloir vacciner "le plus vite possible tous ceux qui en ont le plus besoin", soit les plus âgés et les plus fragiles. "Nous mettons tous les moyens pour vacciner, sans répit, le samedi, le dimanche comme la semaine", affirme-t-il, promettant une accélération de la campagne de vaccination. "Au total, 250.000 professionnels sont aujourd'hui prêts à contribuer à cet effort national." 

Le Président indique que les personnes de 55 ans et plus atteintes de comorbidités peuvent dès aujourd'hui prendre rendez-vous pour se faire vacciner. Il s'est engagé également à ce que les plus de 75 ans qui n'ont pas encore réussi à se faire vacciner soient appelés par les services de santé pour se voir proposer un rendez-vous.

Les 1700 centres de vaccination ouverts accueilleront dès le 16 avril les plus de 60 ans et dès le 15 mai les plus de 50 ans. Les rendez-vous seront ensuite ouverts, dès la mi-juin, aux Français de mois de 50 ans.

Lire aussi

Vacciner en priorité les professions les plus exposées

"Une stratégie de vaccination spécifique sera par ailleurs prévue pour toutes les professions les plus exposées, en particulier nos enseignants ou nos forces de l'ordre", a fait savoir Emmanuel Macron sans donner pour le moment plus de détails.

En suivant cette stratégie, le président réaffirme le fait qu'avant la fin de l'été, "tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés". Une théorie déjà mise en doute au moment de son annonce, début février, par plusieurs médecins.

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Aphatie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCACST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Déconfinement : les pistes du gouvernement

EN DIRECT - Covid-19 : 30.472 personnes hospitalisées, 5914 patients en réanimation

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

Lire et commenter