Covid-19 : le gouvernement repousse d'une semaine la présentation du plan de relance

Jean Castex, le 11 août 2020, lors d'un déplacement au CHU de Montpellier.

RENTRÉE - Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé que le plan de relance attendu ce mardi ne serait présenté que la première semaine de septembre, afin de permettre à l'exécutif de se consacrer aux conditions sanitaires de la rentrée. Le calendrier du plan de relance n'est pas remis en cause.

Le plan "est prêt" mais l'exécutif va se donner plus de temps. Alors que les mesures destinées à relancer l'économie française bouleversée par la crise sanitaire devaient être annoncées mardi 25 août, la présentation est reportée d'une semaine, a annoncé samedi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal dans un communiqué. 

Il sera présenté dans la semaine du 31 août, "au lendemain d’une rentrée dont nous devons d’abord assurer les bonnes conditions d’organisation" au regard de la lutte contre le Covid-19, a déclaré Gabriel Attal. Ce dernier a précisé qu'un conseil de défense dédié au Covid-19 se tiendrait mardi, avant le conseil de ministres prévu, lui, mercredi. 

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

Le calendrier est maintenu, objectif 2022

Le gouvernement devait initialement dévoiler mardi le détail de son plan de 100 milliards d'euros, attendu de pied ferme par les entreprises des secteurs les plus frappés par la crise au moment où menace une deuxième vague de l'épidémie. Pour autant, Gabriel Attal précise que "le calendrier prévu pour la mise en œuvre du plan de relance est évidemment maintenu" : l'objectif du gouvernement est de retrouver dès 2022 un niveau de richesse nationale pour la France équivalent au niveau d'avant la crise.

"Alors qu’entrera en vigueur dans 10 jours l’obligation du port du masque en entreprise et dans les collèges et lycées, le gouvernement est pleinement mobilisé pour préparer cette échéance sanitaire", a développé le porte-parole. Il souligne que le président Emmanuel Macron et le Premier ministre Jean Castex veulent que les ministres "finalisent les modalités précises" de cette obligation "pour garantir la bonne application de ces mesures de prévention et permettre leur appropriation par tous".

Lire aussi

Dans un second temps, suite au conseil de défense de mardi, "les ministres concernés consacreront leurs journées à poursuivre les rencontres engagées avec leurs secteurs respectifs pour les accompagner et garantir avec eux la bonne application des nouvelles mesures sanitaires du 1er septembre", poursuit le communiqué. Et d'insister: "La mobilisation du Gouvernement est totale pour mener de front la protection des Français face à l’épidémie et la relance nécessaire de notre économie face à la crise."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.