Covid-19 : Michel Barnier plaide pour une vaccination obligatoire "pour tout le monde"

Covid-19 : Michel Barnier plaide pour une vaccination obligatoire "pour tout le monde"

POINT DE VUE - Michel Barnier, ancien ministre de Jacques Chirac, a plaidé ce dimanche sur LCI pour la vaccination obligatoire pour tous pour faire barrière au variant Delta. Il a également abordé d'autres sujets, telles que la sécurité et la réforme des retraites, en vue de la prochaine élection présidentielle pour laquelle il se pose en potentiel candidat LR.

Pour Michel Barnier, personne ne doit y déroger. Invité ce dimanche sur LCI, l'ancien négociateur pour le Brexit et potentiel candidat à la présidentielle (LR) a plaidé en faveur de la vaccination obligatoire pour tous, alors que le gouvernement envisage de l'imposer aux seuls soignants.

"Cette vaccination c’est la clé pour sortir de cette crise" sanitaire et "il faut rendre cette vaccination obligatoire pour tout le monde", explique-t-il en faisant remarquer qu'au Royaume-Uni, "qui a toujours deux mois d'avance sur nous", le niveau des hospitalisations commence à augmenter. "Ça va arriver chez nous."

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Face à Élisabeth Marchichoux, Michel Barnier a regretté la gestion "trop bureaucratique, trop étatique, trop solitaire" de cette crise. "On n'a pas su faire confiance pendant beaucoup de mois à ceux qui avaient un rôle à jouer : les communes, les régions, les départements, les médecins libéraux, les centres départementaux d'analyse, les pharmaciens...", a-t-il déclaré. S'il estime que la situation s'est améliorée, Michel Barnier insiste : "Quand on voit ce qui arrive avec ce variant Delta, il faut que chacun prenne sa responsabilité, le président de la République le premier".

La réforme des retraites, "une occasion manquée" à revisiter lors de la présidentielle

Interrogé pour savoir si le chef de l'Etat devait annoncer une réforme des retraites, Michel Barnier s'est demandé s'il "faut tout mélanger". "Il y a eu des réformes ratées, il y a eu des occasions manquées, ce n'est pas la seule, celle des retraites. Cette question doit être au cœur du débat présidentiel et on doit dire la vérité aux Français", a-t-il affirmé.

Considérant que "l’insécurité que ressentent tous nos citoyens (...) est un échec grave de ce quinquennat", l'ancien ministre de Jacques Chirac a aussi proposé de créer un poste de ministre "dédié" à la Sécurité publique et de faire voter une loi de programmation sur 5 ans pour donner "des moyens" à la police et à la justice.

Lire aussi

Pour la présidentielle, le potentiel candidat a affirmé qu'il "saurait rassembler les talents de la droite et du centre" et qu'il allait "rencontrer" d'autres prétendants éventuels comme les présidents de région Valérie Pécresse ou Laurent Wauquiez.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

"Indemnité inflation" : Emmanuel Macron défend son refus de baisser les taxes sur le carburant

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

La reine Elizabeth II a passé la nuit à l'hôpital pour des "examens préliminaires"

Alec Baldwin réagit après avoir tiré et tué Halyna Hutchins sur le tournage de "Rust"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.