Fermeture des restaurants : Castex veut faire de 2021 "l'année de la gastronomie française"

Fermeture des restaurants : Castex veut faire de 2021 "l'année de la gastronomie française"

AMBITION - Souhaitant "valoriser le savoir-faire de nos bars et restaurants" une fois l'épidémie maîtrisée, le Premier ministre a indiqué qu'il désignerait "une personnalité qualifiée" pour s'en charger.

 2021 sera-t-elle "l'année de la gastronomie française" ? C'est en tout cas l'ambition de Jean-Castex qui a réaffirmé ce jeudi vouloir aider les restaurants, pour l'heure fermés administrativement en raison de l'épidémie de coronavirus. À cette fin, le Premier ministre a notamment indiqué vouloir "inciter à la reprise de la consommation le moment venu". Plaidant en outre pour "valoriser le savoir-faire de nos bars et restaurants" ou encore pour "les aider à moderniser leur outil de travail", il a ajouté qu'il désignerait "une personnalité qualifiée pour préparer ce grand chantier en lien étroit avec la profession".

"Ce virus décidément très pernicieux nous oblige à fermer des établissements qui symbolisent le savoir-vivre à la française et surtout un art de vivre à la française", avait-il expliqué un peu plus tôt, qualifiant cette décision comme "très pénible".

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

"Nous allons très fortement accompagner les professionnels de ce secteur, financièrement d'abord, en veillant à ce qu'ils puissent tenir le coup", a-t-il détailler. Et de poursuivre : "nous allons les aider par des marques de solidarité en recourant le plus possible à la vente de repas à emporter, en leur portant une attention individualisée territoire par territoire, en leur offrant aussi des perspectives d'abord en préparant avec eux les conditions de réouverture dès que ce virus sera maitrisé et cela arrivera ".

Un retour à la normale, avec réouverture des restaurants, est envisagé pour le 20 janvier, mais à la condition expresse que "la période des fêtes de fin d'année ne (se soit) pas traduite par un rebond de l'épidémie", a prévenu le Premier ministre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : AstraZeneca prévient que ses livraisons ne pourront pas être aussi importantes que prévu

EN DIRECT - Impeachment : le procès en destitution de Donald Trump commencera la 2e semaine de février

Comment la Chine se trouve de nouveau confrontée à l’épidémie, un an après son apparition

Que sait-on de l'ivermectine dans le traitement du coronavirus ?

Biden à la Maison Blanche : comment il a redécoré le Bureau ovale

Lire et commenter