Emmanuel Macron à Brégançon : vacances studieuses en vue pour le gouvernement

Emmanuel Macron à Brégançon : vacances studieuses en vue pour le gouvernement

PAUSE ESTIVALE - Emmanuel Macron est arrivé vendredi au fort de Brégançon, lieu traditionnel de villégiature des chefs d'État. Dans le contexte sanitaire actuel, le chef de l'État et ses ministres, qui ont reçu des consignes spécifiques, devront rester sur le pont, même sur leur lieu de vacances.

Des demi-vacances en vue pour Emmanuel Macron et son gouvernement. Le chef de l'État, arrivé vendredi au fort de Brégançon, lieu traditionnel de villégiature des présidents de la République, aborde ces jours de repos estivaux sous le signe d'une crise sanitaire qui reste particulièrement menaçante sur le territoire français. 

L'exécutif, qui scrute jour après jour les dernières évolutions de l'épidémie, espère que le reflux constaté dans plusieurs pays européens, dont le Royaume-Uni, pourra se vérifier rapidement dans l'Hexagone. Pour autant, le chef de l'État comme ses ministres devraient rester en partie sur le pont au mois d'août, notamment pour continuer à inciter les Français à se faire vacciner massivement. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Des consignes passées aux ministres

Une circulaire adressée le 24 juin par le secrétariat général du gouvernement donne une idée des recommandations strictes passées aux membres du gouvernement pour la période estivale. Le texte, que LCI a pu consulter, exige ainsi que les ministres transmettent au sommet de l'exécutif toutes les informations, en leur absence, sur leurs dates de congés, leur adresse de villégiature ainsi que les coordonnées des équipes en charge de la permanence au ministère. 

Au-delà de ces recommandations usuelles, la circulaire demande surtout aux ministres qui s'absentent de "choisir une destination compatible avec leurs responsabilités". "Ils devront veiller par ailleurs à ce que les dispositifs de suppléance des directeurs d'administration centrale et des dirigeants d'établissements publics jugés stratégiques soient effectivement mis en place", insiste la note. 

En outre, a indiqué une source gouvernementale à LCI, les ministres qui veulent sortir du territoire français ont dû demander une autorisation préalable au secrétariat général du gouvernement. Quant à la consigne de ne pas trop s'éloigner, elle s'adresse surtout aux ministres directement concernés par la gestion de la crise sanitaire. 

Lire aussi

Des vacances au service du vaccin

Enfin, même en vacances, les ministres ne seront pas forcément dispensés de distribuer la bonne parole en matière de vaccination ou de plan de relance. Selon nos informations, Jean Castex, qui doit demeurer dans son département des Pyrénées-Orientales jusqu'au 23 août, prévoit des déplacements réguliers sur le terrain pendant ses congés. 

Selon Politico, les ministres seront également été mis à contribution par l'Élysée pour aller parler vaccination et plan de relance aux Français. Outre Jean Castex, vous pourriez donc croiser, sur votre lieu de villégiature, plusieurs membres du gouvernement au premier plan de cette crise sanitaire, dont Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Exposition d'une photo d'Emmanuel Macron en maillot de bain : le couple présidentiel porte plainte

Pourquoi SOS Médecins entame une grève de 24 heures dès lundi matin

Covid-19 : les tests deviendront payants le 15 octobre seulement pour les non-vaccinés, annonce Jean Castex

Elections en Allemagne : les sociaux-démocrates en tête, incertitudes sur la succession d'Angela Merkel

Le Covid-19 pourrait altérer la matière grise du cerveau même chez les cas bénins

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.