Covid : ces parlementaires et politiques favorables à la vaccination obligatoire pour tous

Covid : ces parlementaires et politiques favorables à la vaccination obligatoire pour tous

POLITIQUE - Le Parti socialiste s'est prononcé lundi soir pour la vaccination obligatoire pour tous, et menace de saisir le Conseil constitutionnel si le gouvernement maintient l'extension du pass sanitaire. Dans d'autres partis aussi, certains sont pour.

"Oui à la vaccination obligatoire, non au pass sanitaire tel que proposé par le gouvernement." Dans un communiqué publié lundi soir, les députés et sénateurs socialistes se sont prononcés en faveur de l'obligation vaccinale pour tous les Français, alors que le projet de loi l'imposant aux soignants et professions en contact avec un public fragile sera débattu et voté au Parlement cette semaine.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

"Face à la progression du variant qui fait peser le risque de reconfinement, il nous paraît important de franchir une nouvelle étape avec la vaccination obligatoire contre le Covid sauf contre-indication médicale", écrivent-ils. "Nous proposons que cette obligation soit progressive et entre en vigueur au 1er octobre." Les parlementaires du parti estiment que l'extension du pass sanitaire est une obligation vaccinale déguisée. "Les groupes socialistes vont être plus courageux que le gouvernement en proposant cette vaccination pour passer à la vitesse supérieure", a déclaré ce mardi sur LCI le chef de file des sénateurs PS Patrick Kanner.

"On est à nouveau dans une course contre la montre et le gouvernement s’apprête une nouvelle fois à la perdre, par des demi-mesures qui sont difficilement applicables. On va transformer des Français en surveillants généraux d’autres dizaines de milliers de Français, ça ne tiendra pas", a-t-il ajouté. "Dans toute démocratie, ces contrôles incombent à l'État", estiment les parlementaires. Ils ajoutent que "si à l'issue des débats parlementaires le gouvernement maintient l'extension du pass sanitaire telle qu'il l'a proposée, nous saisirons le Conseil constitutionnel"

Bayrou, Barnier et Ménard également pour

Avant le Parti socialiste lundi soir, d'autres voix se sont élevées pour réclamer la vaccination obligatoire pour tous, parfois à l'encontre de la position de leurs partis. Le Républicain Michel Barnier avait pris position en ce sens le 11 juillet dernier sur LCI. "Cette vaccination c’est la clé pour sortir de cette crise" sanitaire et "il faut rendre cette vaccination obligatoire pour tout le monde", avait déclaré l'ancien négociateur pour le Brexit. 

Lire aussi

Le même jour sur BFMTV, le Haut-commissaire au plan François Bayrou avait estimé "qu'il n'y a[vait] pas d'autre issue dans cette situation épidémique que la vaccination obligatoire, pour tout le monde". La semaine dernière sur France Bleu Béziers, le maire de la ville Robert Ménard (apparenté au Rassemblement national) s'est également montré en faveur de la vaccination obligatoire. "Je suis de ceux qui pensent qu'il faut absolument se faire vacciner. Je suis d'ailleurs favorable à ce que la vaccination soit obligatoire, mais  pas uniquement au personnel de santé", a-t-il déclaré.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le nombre de patients hospitalisés repasse au-dessus de la barre des 7000

Renvoi du Premier ministre, accusation de "coup d'État", manifestations... Que se passe-t-il en Tunisie ?

EN DIRECT - Covid-19 en France : le nombre de contaminations près de 50% plus haut que mardi dernier

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France 9e, le Japon en tête

Vaccination : il y a désormais "une décorrélation entre les hospitalisations et les diagnostics", affirme Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.