Confinement dans le Pas-de-Calais, nouveaux départements sous vigilance... Ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi

Confinement dans le Pas-de-Calais, nouveaux départements sous vigilance... Ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi

CONFÉRENCE DE PRESSE - Ce jeudi, le Premier ministre devrait annoncer un confinement le week-end dans le département du Pas-de-Calais, mais pas en Ile-de-France. Il devrait aussi faire évoluer la liste des territoires placés sous vigilance.

Statu quo ou nouveau tour de vis ? Jean Castex prendra de nouveau la parole ce jeudi 4 mars, une semaine après avoir agité la menace de nouvelles restrictions sanitaires dans vingt départements. Le Premier ministre devrait faire des annonces lors du point hebdomadaire du gouvernement consacré à la lutte contre l'épidémie de Covid-19 et indiquer quelles nouvelles mesures sanitaires pourraient entrer en vigueur dès ce samedi 6 mars dans certaines villes, agglomérations ou départements.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières infos sur l'épidémie

Alors que la menace d'un confinement le week-end sur le modèle de ce qui a déjà été mis en place à Nice et à Dunkerque planait sur les départements sous vigilance, seul le Pas-de-Calais devrait y être soumis. Selon les informations données par un membre de l'exécutif à LCI, le gouvernement souhaitait éviter d'imposer ce dernier là où les élus locaux y étaient opposés. Seul le préfet de ce département du Pas-de-Calais en a fait la demande pour les trois prochains week-ends, au contraire par exemple de Paris, où la maire Anne Hidalgo a jugé cette mesure "inhumaine"

Fermetures de quais, nouvelles jauges dans les magasins

En lieu et place d'un confinement le week-end, d'autres mesures sont envisagées, comme la fermeture des lieux extérieurs à forte fréquentation (quais), une nouvelle baisse des jauges dans les commerces ou une obligation du port du masque étendue dans les villes et villages où elle ne l'est pas. Jean Castex pourrait également annoncer le renforcement des campagnes de vaccination dans les départements où la situation est critique, ainsi que plus de dépistages massifs dans les écoles. 

Le Premier ministre devrait en revanche laisser le soin aux préfets d'annoncer eux-mêmes les mesures plus détaillées et localisées qui s'appliqueront sur leurs territoires.

Lire aussi

Jean Castex pourrait également ajouter des départements à la liste des vingt placés sous surveillance depuis la semaine dernière. En effet, certains ont vu leur taux d'incidence monter en flèche. D'autres, où la situation s'est améliorée, pourraient en sortir.

Mi-avril "dans ce délai, on pourra commencer à relâcher en douceur" les restrictions, selon l'infectiologue Didier Pittet - Ecoutez l'interview en podcast

Ecoutez tous les jours ce podcast sur votre plateforme d'écoute habituelle.

Tous les jours Jean-Michel Apathie reçoit un acteur de la vie politique et ou de la société civile. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Covid-19 : la France va durcir ses restrictions pour les voyages dans les pays les plus touchés

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Lire et commenter