Macron et Biden promettent de restaurer la "confiance", abîmée par la crise des sous-marins

Comment la France a perdu le contrat des sous-marins

APAISEMENT - Les présidents français et américains se sont entretenus ce mercredi à propos de la crise des sous-marins. Si les deux pays s'accordent pour dire "des consultations ouvertes auraient permis d'éviter" la crise, ils s'engagent à restaurer "la confiance".

Restaurer la "confiance" entre Paris et Washington, émaillée par la crise des sous-marins. C'est ce qui ressort du communiqué, rédigé conjointement par les chefs de l'État français et américains, à la suite de leur entretien téléphonique ce mercredi.

Emmanuel Macron et Joe Biden ont en effet convenus que la crise des sous-marins, qui a de facto exclu la France de l'alliance entre les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni dans la zone Indo-Pacifique, tout en lui faisant perdre un gros contrat signé avec Canberra, "que des consultations ouvertes entre alliés sur les questions d’intérêt stratégique pour la France et les partenaires européens auraient permis d’éviter cette situation". Dans ce sens, Joe Biden "a fait part de son engagement durable à ce sujet"

Toute l'info sur

Affaire des sous-marins : une crise inédite entre la France, l'Australie et les États-Unis

Une rencontre Macron/Biden fin octobre

Pour éviter d'autres crises diplomatiques majeures, et renouveler cette confiance entre deux alliés historiques, les deux chefs de l'État ont "décidé de lancer un processus de consultations approfondies visant à mettre en place les conditions garantissant la confiance et à proposer des mesures concrètes pour atteindre des objectifs communs". Et pour sceller cette nouvelle entente, une rencontre aura lieu entre les deux chefs d'État"à la fin du mois d'octobre".  

Signe de l'apaisement, l'ambassadeur français aux États-Unis, Philippe Etienne, va retourner à Washington "la semaine prochaine", a décidé Emmanuel Macron. Paris avait annoncé vendredi le rappel des ambassadeurs aux États-Unis et en Australie, une décision sans précédent, vis-à-vis d'alliés aussi proches.

Lire aussi

Les États-Unis ont également réaffirmé "que l'engagement de la France et de l’Union européenne dans la région indopacifique revêt une importance stratégique". Joe Biden a par ailleurs estimé qu'il était "nécessaire que la défense européenne soit plus forte et plus performante" pour contribuer à la sécurité transatlantique et compléter "le rôle de l'Otan".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Anne Sila remporte "The Voice All Stars"

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

"The Voice" : en larmes, Jenifer annonce qu'on ne la reverra "probablement" plus dans l'émission

VIDÉOS - "The Voice All Stars" : la route d'Anne Sila vers la victoire, prestation après prestation

Tir mortel d'Alec Baldwin sur un tournage : l'enquête s'oriente vers l'armurière et l'assistant réalisateur du film

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.