Migrants : "C'est une nouvelle provocation de Boris Johnson, c'est inadmissible", juge Michel Barnier

Migrants : "C'est une nouvelle provocation de Boris Johnson, c'est inadmissible", juge Michel Barnier

INTERVIEW - Invité ce vendredi matin sur LCI, Michel Barnier, candidat au Congrès LR et ancien ministre, juge "inacceptable" la dernière lettre de Boris Johnson, demandant à la France de reprendre les migrants arrivant au Royaume-Uni.

Les relations entre Londres et Paris tournent au vinaigre. Après le naufrage qui a coûté la vie à 27 migrants dans la Manche, Gérald Darmanin vient d'annuler l'invitation de son homologue britannique, Priti Patel, à la réunion de dimanche consacrée aux migrants. En cause : une lettre publiée par le Premier ministre anglais demandant aux Français de reprendre les immigrés arrivant au Royaume-Uni.

Toute l'info sur

L'interview Politique

Pour Michel Barnier, invité ce vendredi sur le plateau de LCI et candidat au Congrès LR en vue de la présidentielle, Paris a raison. "C'est une nouvelle provocation de Boris Johnson qui est dans un état d'esprit de confrontation sur tous les sujets avec l'Union Européenne, c'est inadmissible, juge l'ancien ministre face à Elizabeth Martichoux. Ce dont on a besoin ce n'est pas de confrontation mais de se mettre autour de la table et de trouver des solutions."

"Il faut être impitoyable avec les Britanniques"

Selon le candidat, "il faut impérativement que Boris Johnson passe d'un esprit de confrontation, un esprit très grave, à de la coopération (...) Je pense à toutes ces victimes, à toutes ces familles. On voit ce qu'il se passe en Méditerranée aussi, il faut que ça cesse et être absolument être impitoyable avec les trafiquants."

Lire aussi

Mais avant toute chose, "il faut demander aux Britanniques d'accueillir chez eux tous les migrants qui veulent au Royaume-Uni et pas ailleurs, et de traiter chez eux, les demandes de droit d'asile."

Comme mercredi, sur le plateau de TF1, il a également rappelé sa volonté d'organiser un moratoire et un référendum pour stopper l'immigration, s'il est élu.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.