Crise porcine : "Il faut garantir ce nouveau prix", selon Manuel Valls

Politique
Suite aux refus de deux industriels d’acheter le porc au nouveau prix fixé par le gouvernement, dans les Côtes d'Armor, le Premier ministre Manuel Valls s’est exprimé ce mardi. Il a voulu rassurer les agriculteurs, en garantissant le soutien de l'État et des préfets.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter