Crise sanitaire : Amélie de Montchalin lance "une plateforme de volontariat" pour les agents publics

Crise sanitaire : Amélie de Montchalin lance "une plateforme de volontariat" pour les agents publics

VOLONTARIAT - Les agents du service public dont la baisse d'activité le permet pourront "prêter main forte" au cours de la crise sanitaire, a indiqué ce lundi la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques. Une "plateforme de volontariat" sera lancée "dans la semaine".

Invitée de l'interview politique de LCI ce lundi matin, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, a annoncé la création d'une plateforme destinée aux agents publics qui le souhaitent, afin d'apporter leur aide dans la lutte contre l'épidémie. "Les valeurs du service public sont excellentes, vivantes", souligne la ministre. "Certains agents ont parfois un peu moins de travail en ce moment, parce que leurs missions sont ralenties ou parce qu'ils ont du temps", explique-t-elle (voir vidéo en tête de cet article).

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières infos sur l'épidémie et les mesures sanitaires

En ce sens, ceux qui le souhaitent pourront être mis à contribution pour participer à des activités liées à la crise sanitaire. "Je vais lancer une plateforme de volontariat pour les agents publics pour qu'ils puissent prêter main forte pour le contact tracing" ou "pour appeler des personnes isolées", annonce Amélie de Montchalin. "Ce sera lancé dans la semaine." Ces missions pourront concerner "des équipes qui ont des activités plus cycliques" ou qui travaillent dans des lieux "qui sont fermés". "Des agents publics veulent contribuer à l'activité de crise", appuie la ministre, "nous allons donc l'organiser."

Pour inciter à l'isolement, "il ne faut pas de conséquence financière"

Pour autant, la grande majorité des salariés du service public figure à son poste. "97% des guichets sont ouverts et 99,6% des agents travaillent", indique Amélie de Montchalin, dont près de la moitié à domicile. "Hors enseignants, 45% des agents de l'État" ont recours au télétravail, un chiffre qui semble avoir atteint "son maximum, puisqu'il y a plein de métiers non 'télétravaillables'", estime l'ancienne députée de l'Essonne.

Lire aussi

La ministre est également revenue sur la suppression du jour de carence pour les agents publics atteints du Covid-19, à compter du 1er janvier 2021. "Si nous voulons inciter tout le monde à s'auto-isoler en cas de test positif ou de cas-contact, il ne faut pas de conséquence financière", justifie-t-elle, jugeant cette décision "utile à la cohérence de notre stratégie sanitaire." "Pour combattre ce virus, nous avons besoin de nous isoler de manière beaucoup plus systématique, et nous ne pouvons pas inciter" la population "à s'isoler" avec une perte de salaire.

Lancement prochain du "baromètre de l'action publique"

Enfin, Amélie de Montchalin a également annoncé la mise en place d'un baromètre de l'action du gouvernement depuis la prise de fonction d'Emmanuel Macron. "Le 6 janvier prochain, nous allons réaliser quelque chose qui n'a jamais été fait dans notre pays : sur la page gouvernement.fr, nous allons publier notre baromètre des résultats, département par département", déclare la ministre. Une initiative qui aura pour but de montrer "ce qui a progressé, les réformes qui avancent" mais aussi "ce qu'il reste à faire".

"Vous allez pouvoir entrer votre code postal et regarder ce qu'il s'est passé dans votre département sur l'apprentissage, sur la fibre, sur le handicap, sur l'accès aux services publics", détaille Amélie de Montchalin. "C'est le baromètre de l'action publique, pour porter ce que chacun (des ministres) a fait depuis trois ans." En outre, "dans les prochains mois, j'irai chaque semaine dans un département pour faire le point sur ce qui a fonctionné et ce qui n'a pas encore assez bien marché", conclut-elle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - Moins cher qu'un Ehpad : ces Français passent leur retraite dans un 4 étoiles en Tunisie

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 3000 malades en réanimation à nouveau franchi ce lundi

Reconfinement : Emmanuel Macron temporise, les scénarios des prochains jours

Écoles ouvertes, vacances : Jean-Michel Blanquer défend le statu quo

Maintien des écoles ouvertes, vacances scolaires... Les réponses de Jean-Michel Blanquer sur LCI

Lire et commenter