Daniel Cohn-Bendit successeur de Nicolas Hulot ? "Tout le monde sait que je suis réticent à être ministre", dit-il sur LCI

GOUVERNEMENT - L'ancien député écologiste Daniel Cohn-Bendit a confirmé samedi sur LCI qu'il avait bien été approché en vue du remaniement qui doit permettre de trouver un successeur à Nicolas Hulot. S'il se dit toujours "réticent", il demande à en parler avec le chef de l'Etat.

On a connu des propositions de poste plus discrètes. Daniel Cohn-Bendit a confirmé lui-même, samedi sur LCI, avoir été approché par Christophe Castaner et Benjamin Griveaux, deux piliers du gouvernement, pour figurer sur une liste de propositions faites à Emmanuel Macron en vue du remaniement ministériel, conséquence du départ fracassant du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot.


"Tout le monde sait que je suis très réticent à être ministre, ça ne change pas du jour au lendemain", a-t-il expliqué sur notre antenne. "Mes réticences sont très personnelles. Etre ministre, je ne crois pas que ce soit pas ma qualité première."

En parler avec Emmanuel Macron

L'ancien député européen écologiste n'a toutefois pas fermé la porte, affirmant espérer "une discussion sur le fond ce week-end" avec le président de la République.


Il pose d'ores et déjà des conditions. "Veut-on surfer positivement sur la démission de Nicolas Hulot et aller plus loin que le gouvernement ne voulait le faire sur la transition écologique ? C'est cela que je veux savoir", a-t-il assuré à LCI. Vendredi, le JDD avait évoqué la possibilité d'une rencontre entre les deux hommes ce dimanche. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Démissions de Hulot et Flessel : le gouvernement remanié

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter