Dans le n°2000 de L'Opinion, Emmanuel Macron rêve le monde d'après

"Tenez bon ! Nous sommes à vos côtés et le resterons", a tweeté le chef de l'Etat ce samedi après-midi.

CONTRIBUTION - A l'occasion de son 2000ᵉ numéro, le quotidien "L'Opinion" publie une contribution d'Emmanuel Macron, invité à imaginer la Une du journal en avril 2025. Le président de la République se projette en optimiste sur le monde d'après l'épidémie.

Dès les premières lignes, le président de la République reconnaît qu'en tant que tel, qu'il a un avantage sur les autres auteurs invités au même exercice : il a "moins à prévoir ce qui va advenir qu’à projeter une vision, une aspiration". C'est donc en "optimiste de la volonté" qu'Emmanuel Macron se plie à cette tentative d'imaginer le monde de demain que le journal libéral L'Opinion lui a demandé à l'occasion de sa 2000ᵉ édition.

Toute l'info sur

La présidence Macron

Penser au monde d'après, c'est inévitablement se projeter sur l'après-pandémie. Conscient  que "c’est un moment de bascule qui se dessine", le chef de l'État en appelle sans détours à l'exemple du Conseil National de la Résistance, dont il espère que les Français auraient "retrouvé le souffle". Cette référence à l'après-guerre situe les enjeux au niveau d'une reconstruction. 

Ainsi, le président espère des Unes de L'Opinion en 2025 sur "l’excellence industrielle française, son nouveau modèle productif plus écologique et numérique, faisant la part belle aux usines qui, dans les domaines de l’énergie, des transports, des éco-matériaux et de l’économie circulaire, sont en germes dans les investissements d’aujourd’hui et feront de la France l’avant-garde du progrès vert." 

L'invention du monde qui vient- Emmanuel Macron

En 2025, Emmanuel Macron l'espère, "notre jeunesse aurait tourné la page de la pandémie, rattrapé les heures d’études perdues, les expériences volées et, à la faveur du plan de relance, trouvé du travail, toute sa place dans notre société." Plus que de la divination, le texte du président français tient donc discrètement du programme. Citant d'ailleurs plusieurs fois le "plan de relance", il y voit le levier qui nous projettera dans cet avenir pas si lointain.  

Pour qualifier ce monde d'après, il invoque "l’invention du monde qui vient" et souhaite que "notre Nation y prenne toute sa part". Car pour Emmanuel Macron, l'objectif à atteindre tient ni plus ni moins de la "Renaissance"- majuscule comprise.

Lire aussi

Au-delà de cette tribune-programme, Emmanuel Macron espère que les Unes de 2025 seront moins tragiques et feront la part belle à un "retour de la République sur chaque terre du pays". Il imagine ainsi des articles sur "le policier, le professeur, le responsable associatif, tous ces visages du respect et de l’espoir, d’une France unie et apaisée"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - La catastrophe se poursuit en Inde, près de 4000 décès et 412.000 contaminations au Covid-19 en 24 heures

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

Les brocantes et vide-greniers sont-ils maintenus ? Le 20H vous répond

Avignon : qui était le policier abattu ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.