Dans les coulisses de la photo officielle d'Emmanuel Macron : ces petits détails qui vous ont peut-être échappé

Politique
CLIC-CLAC - Cultivant son amour du secret, Emmanuel Macron a tout fait pour qu'on en sache le moins possible sur les dessous de sa photo officielle. L'Elysée n'a pas souhaité communiquer en amont sur cette image publiée ce jeudi sur le compte twitter du président, mais on vous en livre les coulisses.

C'est une image qui reste en général comme un symbole du quinquennat, alors il faut en soigner tous les détails. Ce jeudi, Emmanuel Macron a dévoilé sur Twitter sa photo officielle. Prise en "plan américain" (NDRL : une manière de cadrer un personnage à mi-cuisse), parfaitement centrée, la photo présente le chef de l'Etat adossé à son bureau, entouré des drapeaux français et européen. Emmanuel Macron a choisi de revenir à une photo d’intérieur loin de ses prédécesseurs François Hollande et Jacques Chirac, photographiés tous deux dans les jardins de l’Élysée.

Pour la réaliser, point de star, mais une jeune femme qui a suivi Emmanuel Macron durant toute sa campagne électorale, Soazig de la Moissonnière. Inconnue du grand public, elle est devenue naturellement la photographe officielle du président qui lui réserve un accès privilégié. Tirée à plus de 50.000 exemplaires, cette photo a demandé trois jours de retouche, précise un journaliste du Figaro qui a analysé les metadonnées de ce portrait officiel.

Si l'on s'attarde sur les détails du cliché, une vidéo postée par sa responsable de communication, Sibeth Ndiaye, nous livre quelques éléments fort intéressants sur la mise en scène voulue par le chef de l'Etat. Car tous les objets posés sur son bureau ne sont pas là par hasard, loin s'en faut. Tout doit faire sens. On voit ainsi le président poser méticuleusement ses deux smartphones. Une façon certainement d'exprimer son hyperconnectivité. On se rappelle, par exemple, la stupéfaction de Manuel Valls confiant en 2015 recevoir des SMS en pleine nuit de la part d'Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie.

Quant aux livres, ce sont les autres stars de cette photo. On connaît l'amour que porte le chef de l'Etat à la littérature, et plus particulièrement au héros de Stendhal Julien Sorel. Il était donc naturel de retrouver sur cette image un exemplaire du Rouge et le Noir. Autre ouvrage choisi par le président, les Nourritures Terrestres d'André Gide. 


Tandis que juste derrière son bras droit trône un volume des Mémoires de guerre du Général de Gaulle que le chef de l'Etat a choisi d'ouvrir, feuilletant minutieusement les pages jusqu'à s'arrêter sur l'une d'entre elles (mais on ne saura pas laquelle). Là encore, un symbole fort. On se souvient du discours d'Emmanuel Macron à Bercy pendant sa campagne scandant : "Comme De Gaulle, je choisis le meilleur de la gauche, le meilleur de la droite, et même le meilleur du centre". 


Dernier détail, et non des moindres, quand on se dit le "maître des horloges", il en fallait bien une sur le bureau. C'est celle que l'on met au centre de la table lors du Conseil des ministres. Et grâce à elle, on sait que la photo a été prise à 20h20.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter