Dans son discours de démission, Taubira tacle le gouvernement

DirectLCI
ŒIL DU WEB. "Nous ne livrerons pas le monde aux assassins d'aube", citait Christiane Taubira à la fin de son discours mercredi. Les mots sont tirés d'Aimé Césaire. La suite du poème : "Les souffleteurs de crépuscule, les routes pendent à leur cou d'écorcheurs" est assez violente.

Plus d'articles