De Londres à Tunis, comment l'Europe prépare "son suicide"

De Londres à Tunis, comment l'Europe prépare "son suicide"

ÉDITO. Le suicide de l’Europe, "il commence à Londres" pour Étienne Gernelle, directeur de la rédaction du Point. Si le Royaume-Uni sort de l'Union européenne, ce serait "gravissime" et un mauvais signal pour les États populistes comme la Hongrie et la Pologne. De plus, les dirigeants européens devraient, selon lui, aider la Tunisie dans sa lutte contre Daech.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Aubervilliers : une fête au commissariat en plein couvre-feu, la préfecture promet des sanctions

EN DIRECT - Covid : les variants appellent à "de nouvelles mesures pour nous protéger", indique Véran

2000 livres et un aller-simple pour quitter le Royaume-Uni : l'offre surprenante de Londres aux citoyens de l'UE

Pas d'annonce mais de la pédagogie : de quoi parlera Olivier Véran à 14h ?

Frontière France-Belgique : de nouvelles règles s’appliquent désormais

Lire et commenter