De Londres à Tunis, comment l'Europe prépare "son suicide"

DirectLCI
ÉDITO. Le suicide de l’Europe, "il commence à Londres" pour Étienne Gernelle, directeur de la rédaction du Point. Si le Royaume-Uni sort de l'Union européenne, ce serait "gravissime" et un mauvais signal pour les États populistes comme la Hongrie et la Pologne. De plus, les dirigeants européens devraient, selon lui, aider la Tunisie dans sa lutte contre Daech.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter