De Manuel Valls à Marine Le Pen, les politiques se divisent sur le devenir des personnes fichées S

DirectLCI
La communion n’a été que de courte durée après le meurtre du couple de policier et celui de 49 personnes à Orlando. Ce mardi, la problématique des personnes fichées S se pose et chaque politique, d’Éric Ciotti à Marine Le Pen, semble avoir une opinion différente sur le sujet.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter