De quelles options le gouvernement dispose-t-il pour freiner l’épidémie ?

Emmanuel Macron et Jean Castex, le 14 juillet, place de la Concorde

FAIRE DES CHOIX - Le gouvernement n'exclut pas de prendre de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation de l'épidémie de Covid-19. Quelles options s'offrent à lui ?

Pas de mea culpa, de "remords" ni "aucun constat d’échec" du Président à ne pas avoir reconfiné le pays fin janvier. Et le gouvernement a toujours espoir que le confinement soft actuellement appliqué dans 19 départements montre son efficacité. Malgré tout, alors que le pays est dans une situation sanitaire difficile, l’exécutif répète qu’une "course contre la montre est engagée" et que de nouvelles "mesures utiles" pourront être prises "en temps et en heure". Lesquelles s’offrent à lui pour infléchir la courbe des contaminations et soulager les hôpitaux surchargés ?

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Tout d'abord, les chiffres attendus ce début de semaine sur l'efficacité du confinement décidé ces derniers jours dans près de vingt départements pourraient pousser le gouvernement à ne rien changer. Certains y croient toujours. Jeudi dernier lors de sa conférence de presse, le ministre de la Santé Olivier Véran a rappelé qu'à sa mise en place peu de personnes croyaient en l'efficacité du couvre-feu à 18h, mais que ce dernier avait finalement fonctionné et aidé à freiner la propagation du virus. 

L'exécutif pourrait donc choisir de poursuivre dans cette voie, en augmentant la liste des départements concernés si besoin, notamment parmi les 24 sous surveillance ; et en s'assurant du bon respect des règles, par exemple en intensifiant les contrôles, comme ce week-end dans les gares, aéroports et péages. Lors d’une réunion avec les préfets des départements concernés par le confinement actuel qui s'est tenue ce vendredi, le Premier ministre les a enjoints à "contrôler les mesures mises en œuvre". Toujours ce vendredi, le ministre de l'Éducation nationale a aussi annoncé un durcissement des mesures dans les écoles : désormais, un seul cas de Covid dans une classe entraînera sa fermeture, contre trois auparavant.

L'épineuse question de la fermeture des écoles

La question des écoles est celle qui fait actuellement le plus débat. Le variant anglais touchant autant les enfants que les adultes, il augmente la transmission du virus entre enfants, et entre enfants et adultes. Pour freiner l'épidémie, le gouvernement pourrait choisir de fermer les établissements scolaires. Bien qu'il répète que sacrifier l'éducation sera un ultime recours, élus et scientifiques estiment que la position actuelle n'est plus tenable. "Emmanuel Macron pourrait annoncer la fermeture des écoles, entraînant le basculement massif des Français dans le télétravail. Tout dépendra de la réalité des résultats du débat de semaine", indique une source gouvernementale au Parisien. Mais une fermeture des écoles signifierait également basculer dans un confinement plus dur.

Lire aussi

Ce dernier fait également partie des options sur la table. C'est d'ailleurs ce que réclament les scientifiques et médecins. "Je ne vois pas comment on ne peut pas aller vers un confinement total", a estimé l'épidémiologiste Dominique Costagliola sur franceinfo. Les mesures actuelles ont peu de chances "d'inverser les courbes qui sont vertigineuses", alertait mardi sur LCI Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France et maire de Fontainebleau (Seine-et-Marne), appelant l'exécutif à "garder le doigt sur le bouton stop, c'est-à-dire sur le confinement réel".

Un confinement strict pourrait s'appliquer dans les départements les plus touchés par l'épidémie, ou sur l'ensemble du territoire. "Si cela empire et s’homogénéise sur tout le territoire, il ne faut pas écarter l’idée d’un confinement de type printemps 2020", a indiqué une source haut placée au Parisien ce samedi. 

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Aphatie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.