De Villiers soutient Morano et voit "un Kosovo islamique" se fabriquer en France

De Villiers soutient Morano et voit "un Kosovo islamique" se fabriquer en France

(EXTREME) DROITE – En tournée de promotion pour le livre qu'il fait paraître ce jeudi, l'ancien élu souverainiste a ajouté sa contribution à la surenchère qui, de Marine Le Pen à Nadine Morano, agite la droite et l’extrême droite au sujet des migrants.

Sans mandat politique, Philippe de Villiers entend néanmoins utiliser sa "libre" parole. Et publie pour ce faire, ce jeudi, un livre intitulé "Le moment est venu de dire ce que j'ai vu"*. Invité ce jeudi matin sur BFMTV pour en faire la promotion, l'ancien candidat souverainiste à la présidentielle a donc précisé ce qu'il voit notamment en ce moment en France : "Regardez ce qu'il se passe : l’accueil des migrants . On est en train de fabriquer un Kosovo islamique".

L'échange avec Jean-Jacques Bourdin porte alors sur la sortie de Nadine Morano, samedi dernier sur France 2, à propos de la France qui serait selon elle un "pays de race blanche". Philippe de Villiers juge "ridicule" la polémique provoquée par la candidate Les Républicains aux régionales, qu'il est pourtant seul à soutenir à ce jour : "On voit bien ce qu'elle a voulu dire. (...) La France, à l'origine, est un pays de race blanche. Aujourd'hui, la France n'est pas un pays de race blanche, elle est multi-ethnique, mais elle est uni-culturelle. (...) Si on lui tombe dessus aujourd'hui, c'est parce qu'il y a une préférence musulmane".

"Avortement de masse", "submersion migratoire"...

Et cette idée, le président du Mouvement pour la France (MPF) la développe également dans un entretien à l'hebdomadaire Valeurs Actuelles paru ce jeudi. Au sujet des raisons pour lesquelles le président de la République et la gauche appellent à l'accueil "humaniste" des migrants, il répond : "L'islamisation de la France, sous prétexte de multiculturalisme, n'est pas un lapsus. C'est le projet de sauvetage électoral (de M. Hollande) et celui des bobos. Ils veulent faire de la France un grand Kosovo islamique, sous clé américaine." Et d'ajouter : "Le migrant remplace le prolétaire, que les socialistes vont abandonner à la mondialisation sauvage. Le peuple migrant va devenir le nouveau 'peuple élu'".

Dans son livre, Philippe de Villiers décrit par ailleurs une France "submergée de l'extérieur, effondrée de l'intérieur", à cause notamment de la "droite et de la gauche, deux détaillants qui se fournissaient chez le même grossiste tenant boutique à Bruxelles". Le tout aboutissant selon lui à une "souffrance identitaire" qui se traduit par la progression électorale de Marine Le Pen. Et parmi les maux qu'il a identifiés, il cite en vrac l'"avortement de masse", la "submersion migratoire" et la "désintégration culturelle"... Choses vues, promet-il.

*Le moment est venu de dire ce que j'ai vu, ed. Albin Michel, 340p., 21,50€

A LIRE AUSSI
>>
Nadine Morano maintient ses propos sur la France, pays "de race blanche"
>>
Les Républicains : que faire de l'embarrassante Nadine Morano ?
>>
Après ses propos, Nadine Morano n'est pas non plus la bienvenue au FN

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.