"La Grande confrontation Paris" : police municipale armée ou non, que veulent les candidats ?

"La Grande confrontation Paris" : police municipale armée ou non, que veulent les candidats ?
Politique

SÉCURITÉ - Les sept principaux candidats aux élections municipales à Paris sont-ils pour la création d'une police municipale ? Souhaitent-ils armer ces agents ? Ils s'en sont expliqués lors de "La Grande confrontation", sur LCI.

Selon un sondage LCI, la sécurité des biens et des personnes est le second sujet le plus important pour les Parisiens aux futures élections municipales (47%), derrière la propreté (54%). Ce mercredi soir lors de "La Grande confrontation", les candidats ont tous (ré)affirmés leur position sur la création d'une police municipale. 

Lire aussi

Anne Hidalgo, qui n'a pas toujours été pour, a débuté son intervention en brandissant un panneau indiquant une augmentation de 24% des agressions à Paris, en même temps qu’une diminution de 38% des effectifs de police nationale, chiffrage tiré d'un rapport de la Cour des comptes. "Je veux le dire à madame Buzyn, son gouvernement a une responsabilité majeure dans ce que je vous montre ici", a d'ailleurs glissé l'édile, qui omet toutefois de dire que, en proportion de la population, Paris dispose de plus de policiers par habitants que les autres villes. "Il faut se rendre à l’évidence : l’insécurité a augmenté de façon extrêmement importante à Paris. Où sont les policiers ? On n’en voit plus sur le terrain. Lorsque je me suis rendue à cette évidence et ce constat, oui je me suis résolue à mettre en place une police municipale", a indiqué la maire sortante, qui ne souhaite pas que ces 5000 agents soient armés.

Agnès Buzyn, qui a remplacé Benjamin Griveaux en cours de campagne, souhaite elle mettre en place une police municipale armée dans la capitale. Elle pense qu’un policier qui aurait un bandeau police et ne serait pas armé serait "la cible d’agressions. On ne peut pas faire ça à des gens aujourd’hui, ce serait irresponsable. Donc cette police elle doit être armée", a déclaré l'ancienne ministre de la Santé.

Moitié / moitié pour Cédric Villani

Cédric Villani, dissident La République en marche, est lui aussi pour la création d'une police municipale. Et alors qu'il n'avait pas encore tranché la question de l'armement, il a estimé lors de "La Grande confrontation" qu'il fallait armer les agents selon la nature de leurs missions. Il souhaite "trouver le juste milieu. (...) Cette police aura différents rôles à remplir, avant tout celui de la sécurité du quotidien, celui d’être là pour empêcher le petit trafic de drogue venir importer nos enfants, celui qui va surveiller que ça ne castagne pas sur la route. Là il n’y a pas besoin d’être armé", a estimé le député de l'Essonne. Mais les agents destinés à effectuer des interventions de terrain auront "vocation à être armé(s)".  "C’est un peu comme ce qui se passe à Londres. Les bobbies, pour leur majorité, ne sont pas armés" conclut le candidat, ajoutant toutefois que "leurs grandes matraques (...) inspirent le respect".

Rachida Dati, maire LR du 7e arrondissement, est elle pour une police municipale armée. Elle préconise de l'accompagner d'"une antenne municipale dans chaque arrondissement, avec une ligne directe pour tous les habitants 24/24h 7/7j, et un centre de supervision qui coordonnera les caméras". "Je ne me résous pas, à quatre ans des JO, à ne pas avoir de police municipale armée." 

La première chose qu’un truand fait quand il voit un policier, c’est de regarder à son armure."- Serge Federbusch

Danielle Simonnet (LFI) estime que la réponse à l'insécurité est à trouver dans les politiques sociales, notamment pour que la police "puisse se concentrer sur les enquêtes". Serge Federbusch (RN) souhaite quant à lui que les agents de police municipaux soient armés car "la première chose qu’un truand fait quand il voit un policier, c’est de regarder à son armure." David Belliard (EELV) ne souhaite pas avoir recours aux armes létales, il estime qu'il faut redéployer plus d'agents sur le terrain.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent