Déchéance de nationalité : à gauche comme à droite, les politiques se déchirent

DirectLCI
LES RÉACTIONS POLITIQUES. Ce lundi, jour de rentrée pour le gouvernement, la déchéance de nationalité voulue par François Hollande est au cœur des débats. Jean-Christophe Cambadélis a appelé à discuter tandis que Bruno Le Maire et Benoit Hamon ont exprimé clairement leur opposition. Rachida Dati a affirmé pour sa part que cela était "tout à fait légitime".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter