Déchéance de nationalité adoptée : "Un problème de conscience" pour certains députés

Déchéance de nationalité adoptée : "Un problème de conscience" pour certains députés

ÉDITO. Avec 14 voix d'écart entre les pour et les contre, la déchéance de nationalité a été adoptée de justesse. Manuel Valls avait appelé, comme Nicolas Sarkozy, à la responsabilité des députés. Arlette Chabot a rappelé les divisions à gauche autour de ce texte.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit lentement dans les services de réanimation

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

EN DIRECT - Mort de Diego Maradona : l'icône du football argentin a été enterré à l'issue d'une cérémonie privée

Producteur tabassé par des policiers à Paris : que s'est-il passé ?

Covid-19 : pourquoi un vaccin ne changera pas forcément la donne à court terme

Lire et commenter