Déchéance de nationalité : Ayrault ne souhaite pas diviser "davantage" la France

DirectLCI
En réponse à l'interview de Manuell Valls au JDD dimanche, estimant qu'une partie de la gauche "s'égare au nom de grandes valeurs", l'ex-Premier ministre s'est exprimé sur twitter sur la déchéance de nationalité. Selon Jean-Marc Ayrault, "si la France est "en péril de paix", il ne faut pas la diviser "davantage" avec cette mesure.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter