Déchéance de nationalité, Hollande "premier responsable"

DirectLCI
EDITO POLITIQUE. Le "premier responsable, c'est évidemment François Hollande", pour Arlette Chabot, car une réforme constitutionnelle fait partie de ses prérogatives. Par ailleurs, cette mesure a fait particulièrement parler d'elle puisque le débat a duré quatre mois.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter