Déchéance de nationalité : le gouvernement fait face au mécontentement des députés PS

DirectLCI
La polémique enfle concernant la mesure prise sur la déchéance de la nationalité pour les bi-nationaux coupables de terrorisme. Le Premier ministre Manuel Valls est monté au créneau et exhorte les sympathisants du PS de faire preuve de bon sens dans une période délicate. Les députés de gauche sont quant à eux très divisés et estiment que le gouvernement cède à des idées de l’extrême droite pour satisfaire l’opinion publique dans ce contexte post-attentats, à l'image de Benoît Hamon, Jean-Marc Ayrault ou encore Julien Dray.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter