Déchéance de nationalité : le texte voté, les députés divisés

DirectLCI
L'Assemblée nationale a adopté par 317 voix contre 199 mercredi la révision constitutionnelle portant sur le régime de l'état d'urgence et la déchéance de nationalité. Une journée tendue dans l'hémicycle, au sein de laquelle les députés ont rappelé par le vote, puis devant les médias leur opposition ou leur soutien à cette réforme très controversée.

Plus d'articles