Déchéance de nationalité : l’idée divise (aussi) les rangs des Républicains

DirectLCI
Il y a 15 jours, Nicolas Sarkozy convoquait un Bureau politique exclusivement consacré à la révision constitutionnelle. Objectif : dire oui à la déchéance de la nationalité, tout en posant ses conditions. Le sujet divise dans les rangs de l'opposition. Une vingtaine de parlementaires publie une tribune dans les colonnes du Figaro. Les parlementaires regrettent le manque de dialogue dans leur propre camp.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter