Déchéance de nationalité : "Ne pas voter n'importe quoi" et l'insérer dans la Constitution

Déchéance de nationalité : "Ne pas voter n'importe quoi" et l'insérer dans la Constitution
Politique

Invité du 12/14 de LCI, pour parler de la réforme constitutionnelle présentée à l'Assemblée nationale par le Premier ministre Manuel Valls, le porte-parole EELV Julien Bayou a regretté l'amélioration de la coopération européenne. Il a tenu également à rappeler qu'il ne fallait "pas voter n'importe quoi" pour l'insérer dans la Constitution.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent