Déchéance de nationalité : "Ne pas voter n'importe quoi" et l'insérer dans la Constitution

Politique
DirectLCI
Invité du 12/14 de LCI, pour parler de la réforme constitutionnelle présentée à l'Assemblée nationale par le Premier ministre Manuel Valls, le porte-parole EELV Julien Bayou a regretté l'amélioration de la coopération européenne. Il a tenu également à rappeler qu'il ne fallait "pas voter n'importe quoi" pour l'insérer dans la Constitution.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter