Déchéance de nationalité : un débat sans fin signe d'un "pays malade"

Politique
"Un pays qui pendant trois mois parle uniquement de la déchéance est un pays malade", affirme Guillaume Peltier, porte-parole Les Républicains. Selon lui il est temps de sortir de ce débat pour "l'intérêt des Français".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter