Dans les allées de l’université d’été du Medef, la démission de Macron ne surprend pas et suscite de l'espoir

Politique
L’université d’été du Medef qui se tient les 30 et 31 août aura été perturbée par l’annonce de la démission d’Emmanuel Macron. Dans les allées du campus d’HEC, on ne parlait que de ça. Si ce n’est pas une surprise pour les adhérents de l’organisation patronale, beaucoup n’ont pas caché leur regret de voir partir l’ancien ministre de l’Economie.

"Un bon ministre de l’Economie", c’est ainsi que Pierre Gattaz, le président du Medef, a qualifié Emmanuel Macron après la démission de ce dernier, mardi 30 août. "Il connaît l’entreprise, il a vécu dans l’entreprise, a-t-il déclaré en regrettant son départ.  Il comprend la mondialisation, il comprend le numérique, il est proche des entrepreneurs", a-t-il ajouté. Concernant le bilan de l’ancien ministre, Pierre Gattaz estime qu’il y a "des choses qui vont dans le bon sens" mais que les entrepreneurs attendaient beaucoup plus.  Il attend désormais qu’Emmanuel Macron, nouveau candidat à l’élection présidentielle, "nous explique son programme". 

Je pense qu’il y a une certaine cohérence à partirconsultante, Université d'été du medef

Dans les allées de l’Université d’été du Medef, les adhérents n’étaient pas vraiment surpris de cette démission, ni de la volonté d’Emmanuel Macron de briguer un mandat présidentiel. "On s’en doutait un peu et c’est la suite d’un parcours qui s’annonce peut-être brillant", a confié Didier Fumeron, directeur régional d’AG2R la mondiale. "Je pense qu’il y a une certaine cohérence à partir, estime, de son côté, Mathildes Desfarges, consultante. Après, voyons ce que le gouvernement va faire sans Macron et ce que Macron va faire sans le gouvernement". Thibault Lanxade, vice-président du Medef, s'est, lui, exprimé sur le sujet au micro de LCI. 

En vidéo

Démission d'Emmanuel Macron : réaction de Thibault Lanxade, vice-président du Medef

Les avis du patronat concernant Emmanuel Macron sont donc plutôt favorables, ce qui est assez paradoxal pour un ministre de gauche. Mais malgré ce succès, il ne sera pas présent à cette 18ème université d’été du Medef comme prévu initialement. Le protocole étant réservé au ministre de l’Economie. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La démission de Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter